C’est la question sur laquelle se penchera l’ingénieur agronome et géographe Yves Luginbühl, directeur de recherche émérite au CNRS, lors de la conférence qu’il donnera mardi 26 février dans l’amphithéâtre du Lycée viticole de Beaune à 20 heures (l’entrée est libre). Articulant histoire, géographie, sociologie et aménagement du territoire, Yves Luginbühl explore le paysage et questionne les enjeux de société qui lui sont liés. Il se penchera donc sur le « cas » des climats du vignoble de Bourgogne en interrogeant la construction culturelle et naturelle du site, qui a fait sa singularité. Cette conférence, qui s’inscrit dans un cycle intitulé “La Bourgogne viticole” organisé par la direction du patrimoine culturel de la Ville de Beaune et ses partenaires, sera suivie d’une présentation du dernier ouvrage de l’auteur, La mise en scène du monde, construction du paysage européen (Editions du CNRS).

La session du premier semestre 2013 poursuit les objectifs entamés en 2012 avec succès. La volonté reste clairement affirmée de prolonger une politique active de sensibilisation aux valeurs des climats du vignoble de Bourgogne candidats au Patrimoine mondial de l’Unesco. Les plans d’actions mis en place à travers l’étude de fonds, de médiation et de valorisation, ouvrent sur différents axes de réflexions et dévoilent une multitude de problématiques qu’il faut prendre en considération afin de saisir toute la complexité et la richesse de ce patrimoine unique. Ainsi la Bourgogne viticole se découvre à travers divers angles d’approche : histoire, géographie, analyse comparative avec les autres vignobles, commerce, consommation, environnement, publicité… La prochaine conférence, qui se tiendra le 19 mars, aura pour thème le développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE