Ample confirmation de la réussite particulière des secteurs Pauillac et Saint-Estèphe dans le millésime 2014 ce dernier matin. Montrose exceptionnel, calon-ségur enthousiasmant de fraîcheur et de finesse, tronquoy-lalande complet, meyney merveilleusement harmonieux, haut-marbuzet d’une distinction qui va surprendre et charmer, latour impérial… Ils sont tous au sommet du millésime. Maintenant que toutes les dégustations sont achevées, il faut tout remettre en perspective. Mais diable comment diable font ceux qui donnent dans l’instant qui suit la dégustation de 3 centilitres d’un vin changeant une note universelle et définitive ? C’est un mystère.


PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE