Rhum, l’assemblage récompensé

0


Création d’Alexandre Sirech et Jean Moueix, qui se sont rencontrés à Cuba et ont fondé ensemble la société Les Bienheureux, spécialisée dans la conception de spiritueux sortant du champ des classiques, le rhum ci-dessus a été récompensé par une “grande médaille d’or” lors de l’édition 2017 de l’exigeant concours mondial de Bruxelles (Spirits Selection), dont le jury international juge à l’aveugle et sans critère tarifaire les spiritueux présentés. Elaborée dans l’idée de réconcilier les deux écoles de la filière, celle des rhums agricoles*, parfois jugés lourds, et celle des rhums légers mis au point à Cuba au XIXe siècle ** auxquels il est parfois reproché de manquer de puissance aromatique, la gamme Embargo a nécessité deux ans de recherche pour parvenir au « subtil assemblage de rhum agricole de la Martinique et de rhums légers de Cuba, du Guatemala et de Trinidad et Tobago. » L’Añejo Esplendido récompensé à Bruxelles est la plus âgée et la plus haut de gamme de ces nouvelles propositions faites à l’amateur.

Embargo, rhum Añejo Esplendido, environ 39 euros.

* Distillats de jus de canne majoritairement produits dans les Antilles françaises.
** Eaux-de-vie issues de mélasse séparée en deux lots dont l’un est élevé en fûts de chêne et l’autre redistillé afin d’obtenir l’alcool le plus pur possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE