Voyages insulaires à Palmer

0
©Maitetxu Etcheverria. Ile Paté, estuaire de la Gironde, 2016.

A l’initiative du Fonds régional d’art contemporain (Frac) d’Aquitaine, neuf lieux de la région Nouvelle-Aquitaine invitent depuis le printemps dernier leurs visiteurs au dépaysement. Parmi eux, le château Palmer (Margaux) qui a inauguré le week-end dernier une exposition de la photographe Maitetxu Etcheverria, co-produite avec le Frac, l’Institut départemental de développement artistique et culturel (Iddac) et la galerie bordelaise Arrêt sur l’image avec le soutien du Conseil départemental de la Gironde, de Gens d’estuaire et de Central Dupon Images.

« Interpellée par la disparition de l’île de Trompeloup, au large de Pauillac, la photographe pose depuis deux ans son regard sur le chapelet d’îles de l’estuaire de la Gironde. Entre environnement en mutation permanente et ouvriers agricoles en mouvement, le temps fait son oeuvre, la nature aussi. Derrière l’objectif de Maitetxu Etcheverria, des parenthèses se dessinent. Des décors d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs. Si loin, si proches. Autant de voyages immobiles et poétiques. »

Voyages insulaires, jusqu’au 20 décembre à Château Palmer.

Exposition visible dans le cadre des visites à la propriété (durée 2h30, 70 euros), du lundi au vendredi sur réservation par mail, plus de détails ici.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE