Si le traditionnel événement du troisième jeudi de novembre est une locomotive formidable pour la notoriété du vignoble, son succès pourrait faire oublier à certains – mal renseignés – qu’on peut boire du beaujolais autrement qu’en primeur. Pour éviter cela, l’interprofession poursuit une stratégie de promotion de ses douze AOP* et de leurs vins de garde. Le but est de leur donner une image forte et pérenne, via différentes opérations à destination des consommateurs mises en place de mars à juillet dans la grande distribution comme chez les cavistes et les restaurateurs. Comme le montre l’affiche ci-dessous (élaborée par l’agence de marketing opérationnel MBI Co-branding), la campagne reste centrée sur l’apéritif dînatoire, un « instant de consommation » alliant dégustation, gastronomie et convivialité.

* beaujolais, beaujolais villages, brouilly, chénas, chiroubles, côte-de-brouilly, fleurie, juliénas, morgon, moulin-à-vent, régnié, saint-amour.

beaujolaisdegarde

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.