L’album de famille vous ouvre les portes et la mémoire des crus, humbles ou prestigieux.
Nous demandons chaque semaine à un grand producteur de nous ouvrir son album de famille
au travers de cinq souvenirs emblématiques de sa propriété.

Baladez-vous sur les images, qui seront dévoilées quotidiennement, et découvrez l’histoire du domaine.


Veuve Devaux Augusta-Maria Devaux fonda la Maison en 1846 et celle-ci resta dans la famille jusqu’en 1985, date à laquelle Laurent Gillet en fit l’acquisition pour le compte de l’Union Auboise, union de coopératives constituées de familles de vignerons champenois.

Les années 30. Cet homme en smoking créé par Dryden fut longtemps l’emblème de la marque. Devaux représentait l’élégance et le chic des années 30.

Le Manoir. C’est dans cette belle maison du XVIIIe siècle, située au bord de la Seine, que l’on vient découvrir, déguster et apprécier les différents flacons de Champagne Devaux.

Laurent Gillet Issu lui-même d’une famille de vignerons champenois, Laurent Gillet veille sur Devaux depuis une trentaine d’années.

La Salle des Foudres. Les champagnes de la Maison Devaux sont pour la plupart issus de sélections parcellaires et certains d’entre eux mûrissent en foudres ou bénéficient d’un apport de vin issu d’une solera composée par le chef de caves, Michel Parisot.


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE