Direction l’extrême sud de la Californie, pour découvrir le potentiel des grands terroirs des Etats-Unis particulièrement ceux de Santa Barbara près des montagnes de Santa Cruz.
Depuis 1983, le Domaine Ojai dirigé avec brio par Adam Tolmac fait partie des incontournables. C’est aussi l’une des plus anciennes. D’emblée, des choix bien affirmés ont été mis en place comme le fait de planter du sauvignon et de la syrah ou des passages sous bois à la finesse d’intégration exemplaire qui m’ont impressionné.
Chacune des bouteilles que nous avons pu apprécier nous ont séduites par l’élégance des gammes aromatiques, jamais caricaturales ni généreuses, et des textures mûres et longues.



Les vins
Santa Ynez Valley, Sauvignon, Mc Ginley Vineyard 2009. Un sauvignon de haut vol qui réconforte avec le sauvignon hors de l’Europe. Il exprime au nez une vraie pureté, expression mise en valeur par des touches de bergamote et de craie. La minéralité tend la bouche avec éclat, de beaux amers nobles.
Le pinot noir s’apprécie également avec le terroir de Bien Nacido à Santa Maria Valley. Un 2008 épatant de subtilité, aux accents finement kirschés. La bouche repose sur une matière délicatement veloutée et adroitement élevée.
On termine avec une syrah épatante du Roll Ranch Vineyard. 2005 vient sur des arômes de prune, de poivre fraîchement moulu avec une texture en demie puissance, rehaussé d’un boisé très élégant qui souligne une personnalité marquée.

Antoine Pétrus

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.