C’est un peu l’actualité oeno du moment, l’attaque en règle de ce cher M. Bettane contre les vins naturels. Je ne m’amuserai pas à citer toutes les phrases qu’il a données (de nombreux blogs d’amateurs de vins naturels l’ont fait pour moi), mais dans l’idée, notre grand critique de vin français a démonté les vins naturels, qu’il trouve trop oxydés, mauvais, puants…et j’en passe.

Sans être un ayatollah du vin naturel (loin de là), ni du vin « artificiel »
(je ne sais pas, c’est bien cela l’antonyme de naturel non ?), je dois admettre que l’attaque est rude, brutale, frontale et pas forcément argumentée. Cela étant dit, tout n’est pas à jeter non plus dans sa vision.

J’aime jouer l’avocat du diable, et tout comme pour le bio, le tampon
« Certifié Vin Naturel » n’a pour moi de valeur que pour le manichéen de base. Il faut dire que c’est facile de penser en blanc ou noir. Il y a les gentils et les méchants, les chefs d’œuvres du cinéma et les navets,
les bons vins et les mauvais. Sauf que cette vision…

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here