À ce niveau, ce n’est même pas encore une avant-première que nous vous proposons, mais carrément une indiscrétion. Depuis un mois, les dix dégustateurs du Guide Bettane & Desseauve sont dans les régions en train de goûter les vins afin d’établir la sélection pour la prochaine édition du Guide. Nous leur avons demandé de nous dire leurs coups de cœur au fur et à mesure de l’avancement des dégustations. C’est Denis Hervier qui ouvre le bal et cette nouvelle section de MyBettaneDesseauve.
Il va de soi que tout ceci ne préjuge en rien de ce qui sera finalement édité dans le Guide.

« Les vins du négoce d’Olivier Leflaive comme ceux du domaine possèdent une grande sûreté de style, grâce à l’expérience et au talent de Frank Grux. Les 2011 sont d’une précision époustouflante et ils reflètent parfaitement le terroir qui les porte. C’est une des priorités sur le millésime : pour 12,50 euros, on a l’archétype du blanc de Bourgogne réussi, avec du gras, des accents salins qui rafraîchissent, et un coulant de bonne facture. Vin de tension équilibrée très typé, le pernand-vergelesses possède une allonge bien définie, tarifée autour des 18 euros. Avec ses accents de citron nuancés de fumé, sa bouche en tension élégante le saint-aubin en-remilly offre une finale saline délicieuse. Le chassagne-montrachet premier-cru abbaye-de-morgeot fait méditer sur la densité crémeuse et une tension cistercienne qui pousse au recueillement. Le puligny-montrachet les-folatières est un premier cru d’anthologie avec de la percussion et une aromatique déclinant tous les agrumes, la finale saline aérienne et montante est aristocratique. Le chevalier-montrachet présente un nez minéral avec une bouche toute en tension et une onctuosité fine en attaque, l’assise est toute en subtilité et il rayonne en finale, l’équilibre est parfait, un modèle absolu de chevalier. Le montrachet séduit par son nez de miel, d’amande, d’orange sanguine, de noisette et de fruits jaunes que l’on retrouve dans une attaque aux vibrations généreuses, puis la tension s’installe et se diffuse de la façon la plus ample jusqu’à la pointe des pieds. Un modèle d’équilibre. »

Denis Hervier

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.