Château du Glana
Château du Glana, Saint-Julien
[86/100] Fin et élégant, fruité, élégant. Joli grain de tanins.


Château Les Ormes
Château Les Ormes, Saint-Julien
[86/100] Vin bien fait, avec du velouté et du crémeux. Beaux tanins.


Château Teynac
Château Teynac, Saint-Julien
[86/100] Joli fruit. La bouche est sur la finesse et l’élégance. Peu de rudesse dans les tanins.


Château Moulin de la Rose
Château Moulin de la Rose, Saint-Julien
[87/100] Vin structuré, joli fruit, bouche dense. Belle allonge.


Château La Bridane
Château La Bridane, Saint-Julien
[88/100] Vin équilibré, fruité, avec un joli jus et des tanins racés.


Château Gloria
Château Gloria, Saint-Julien
[88/100] Boisé marqué, avec un petit départ d’acétate sur deux échantillons, beau raisin mûr pour le millésime, texture crémeuse, plus sensuel que la moyenne pour Saint-Julien, mais sur une trame encore un peu floue.


Château Gruaud-Larose
Château Gruaud-Larose, Saint-Julien
[90/100] Comme souvent le cru est plus lent à se présenter dans toutes ses dimensions. Pour le moment le vin est souple, peu marqué par le bois, très agréable dans le fondu de son tannin, mais son potentiel aromatique et la plénitude de sa texture n’apparaîtront que dans un an. Les dégustations en primeur le desservent. Il méritera certainement une note plus haute après la mise.


Château Branaire-Ducru
Château Branaire-Ducru, Saint-Julien
[91/100] Frais, élégant, racé, type classique de Saint-Julien, devrait parfaitement s’étoffer avec le temps en barrique.


Château Ducru-Beaucaillou
La Croix de Beaucaillou, Saint-Julien
[91/100] Harmonieux, long, délicieusement cèdre et graphite, à peine moins dense en texture que le premier vin du château, réussite majeure en second vin cette année.


Château Langoa-Barton
Château Langoa-Barton, Saint-Julien
[91/100] Puissant, frais, nerveux et structuré, très conservateur dans son style, mais vraiment dans le jus de son terroir et de son millésime.


Château Léoville-Las Cases
Clos du Marquis, Saint-Julien
[91/100] Nez très droit, pur, ouvert, complexe, corps équilibré, très jolie texture, grande longueur, mais le fossé avec le grand vin de Léoville est trop évident et le dessert certainement. Il rivalise aisément en revanche avec nombre de crus classés.


Château Léoville-Poyferré
Château Léoville-Poyferré, Saint-Julien
[91/100] Beaucoup de sève et de couleur, le nez manque encore un peu d’air et présente quelques notes de réduction, le milieu de bouche est riche, le tannin ferme. Le vin est moins formé à ce stade que les deux autres léovilles, du moins sur les deux échantillons de notre dégustation.


Château Saint-Pierre
Château Saint-Pierre, Saint-Julien
[91/100] Tout en finesse et en souplesse pour le cru, savoureux, délicat, un rien plus précis (dégusté à l’aveugle, bien sûr) que Gloria ou du moins plus immédiatement formé, un peu moins de sève que dans les millésimes précédents.


Château Talbot
Château Talbot, Saint-Julien
[91/100] Belle couleur, nez encore un peu marqué par la première prise de bois, excellent volume de bouche, tannin bien extrait, le cru a gagné en précision de définition et en qualité de matière et tient parfaitement son rang et sa réputation.


Château Lagrange
Château Lagrange, Saint-Julien
[91-92/100] Riche couleur. Nez plein, précis, noblement expressif du cabernet sur graves dans le registre cèdre et épices. Classicisme impeccable de style, les vignes du grand terroir ont désormais l’âge de l’exprimer dans toute sa dimension.


Château Léoville-Barton
Château Léoville-Barton, Saint-Julien
[93/100] Grande couleur, corps et définition de terroir magnifiques dans ce millésime, tannin plein, racé, finale sur le cèdre, le graphite et même un peu la truffe, un léoville classique en gestation.


Château Ducru-Beaucaillou
Château Ducru-Beaucaillou, Saint-Julien
[93/100] Arôme noble et pur de graphite et de cèdre, corps équilibré, texture de très beau millésime, tannin précis et parfaitement adapté à la matière initiale, tout ce qu’on aime dans ce château, sans restriction. Il égalera peut-être le 2012 devenu aujourd’hui saisissant de race et de complexité.


Château Léoville-Las Cases
Château Léoville-Las Cases, Saint-Julien
[96/100] Admirable échantillon, porteur du nez le plus complexe et le plus racé à ce stade de tous les vins dégustés dans le Médoc, merveilleuse texture, tannin noble. Il ajoute à la puissance des plus grands pauillacs une finesse supplémentaire qui en fera un grand classique.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.