Deux nouveaux actionnaires viennent d’entrer au capital du grand cru de Saint-Emilion Château Trianon, jusqu’alors propriété de Dominique Hébrard. Le premier est un investisseur chinois, An Enda, propriétaire de la Jin Sha Winery et de Château Kinschab en Mongolie intérieure. Il devient actionnaire majoritaire du château. Le second est un homme d’affaires français résidant à Hong Kong, Marc Castagnet. Avec sa femme Karin, il développe actuellement un concept d”hôtellerie privée de luxe (un exemple près de Bordeaux) qui trouve ici une nouvelle destination. Sous la conduite de l’architecte Yves Collet, qui a signé les Sources de Caudalie, la belle chartreuse qui fut d’abord la demeure d’un secrétaire best online casino de Louis XIV (la légende raconte qu’il l’aurait baptisé Trianon en souvenir de Versailles) va devenir un luxueux établissement doté d’un restaurant gastronomique, d’un complexe spa, bien-être et fitness et de huit chambres avec vue sur le vignoble. Des investissements sont également prévus dans le vignoble (10 hectares en culture raisonnée) et les chais et le cuvier vont être rénovés dans une démarche de qualité et de respect de l’environnement. Dominique Hébrard, PDG de la maison de négoce Hébrard SA, copropriétaire de Château de Francs (Côtes de Francs) et de Massaya Winery (Liban) a acquis Château Trianon, dont il est désormais co-propriétaire, en 2000. Depuis, il n’a eu de cesse de prendre les mesures nécessaires pour mener les vins de la propriété, conseillée par Hubert de Boüard depuis 2013, à leur meilleur niveau.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.