« Quand tout change, il ne faut pas de rupture », Thierry Roset maniait le contrepied avec un plaisir évident. Le challenge était de taille, voilà qu’il remplaçait Régis Camus dans le rôle du chef de caves de Charles Heidsieck pour que celui-ci se consacre au succès de la marque sœur, Piper-Heidsieck.
Dans cette maison de Champagne en pleine rénovation, Thierry Roset revendiquait cet « esprit de suite ». Une loyauté forgée par 25 années dans cette même maison, aux côtés de Régis Camus, précisément.
Là, il a tout fait, directeur de production, puis de l’œnologie, puis chef de caves adjoint. Des grands vins et de leur succès, il connaissait tous les rouages. Parmi ceux-ci, la nécessaire humilité, la patience imposée, le sens du relatif et celui du temps qui passe. Thierry Roset avait 54 ans et son décès brutal, ce dimanche, surprend tous ceux qui le côtoyaient et qui l’appréciaient.
À sa famille, à ses proches et à ceux qui travaillaient avec lui, les équipes de Bettane+Desseauve adressent leurs condoléances émues.

Nicolas de Rouyn

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.