Vendanges 2014 : le tour de France de Michel Bettane


BORDEAUX et SUD OUEST 5 septembre pour le début des blancs secs 22 septembre / 4 octobre pour les merlots, 4 octobre/ 12 octobre pour les cabernets, malbecs de cahors et tannats de madiran. Seconde semaine d’octobre pour les raisins blancs de Jurançon.


On se souviendra longtemps des déluges d’eau du printemps mais d’une floraison en grande partie par beau temps mais plus hasardeuse sur sa fin. Il a moins plu dans certaines régions du Médoc en juillet-août qu’ailleurs (50 millimètres répartis à parts égales sur ces deux mois) sans que les températures soient brillantes et début septembre on craignait des vendanges aussi difficiles qu’en 2013. Il n’en n’a rien été, un soleil radieux pendant plus d’un mois ayant renversé la situation, comme cela arrive assez souvent dans cette région. Rappelons que les cépages de seconde ou troisième génération souffrent moins que d’autres d’étés médiocres, si l’arrière-saison est belle, car ce sont les vingt derniers jours de maturation du raisin qui décident de la qualité des peaux et des arômes des merlots et surtout des cabernets. Les merlots ont été récoltés dans un état sanitaire superbe avec une maturité entre 13 et 14,5% naturels et des acidités étonnantes pour une telle richesse en sucre. Ceux du nord Médoc sont sans doute les plus beaux que je n’ai jamais vu en plus de trente ans. On sera loin de 1990 et de ses PH de 4 ! Les cabernets francs du Libournais égalent ces merlots et les cabernet-sauvignon, malgré quelques pluies en fin de parcours, seront remarquables. On s’attend à un beau voire à un grand millésime, sauf pour Sauternes où la pourriture noble ne se développe pas généreusement dans de nombreux vignobles.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.