[col width=”six”]Le nouveau cuvier accueille des cuves tronconiques en béton et des cuves tronconiques en inox à double paroi de 70 et 90 hl ainsi pour les macérations pelliculaires à froid que d’autres cuves tronconiques en bois de plus petite capacité (45 hl). À ces cuves dont les particularités permettent de suivre les parcelles en fonction des millésimes, Ludovic David a ajouté une dizaine d’œufs en béton d’une capacité de 6 hl et destinés uniquement à l’élevage pour la préservation du fruit, la rondeur et la fraicheur des vins. Pour se doter d’une panoplie complète des moyens, Ludovic David pratique également la vinification intégrale en barriques (entre 50 et 100 fûts selon le millésime). On le voit, rien n’est laissé au hasard.[/col] [col width=”six”]Cette façon de traiter la vendange par petits lots vinifiés séparément accroît la précision de la sélection parcellaire en même temps que les opportunités du maître de chai au moment de l’assemblage. L’exercice devient plus pointu et plus rigoureux, mais plus inspiré.
Et tout ceci n’irait pas très loin si le travail au vignoble était inexistant. Là aussi, Marquis de Terme n’est pas à la traîne. Désormais les équipes du domaine sont motivées pour affiner le geste vigneron vers plus de précision et plus de respect de l’environnement. Une démarche d’agriculture biologique a été entamée sur quelques parcelles afin de déterminer les conditions d’une conversion réussie.[/col]

Lire l’intégralité de la saga


marquis1



Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.