[col width=”six”]Il y a des vins qui se gardent et d’autres que l’on veut immédiatement apprécier. Pour les premiers, notre mission consiste à anticiper, parfois des décennies à l’avance quel est le potentiel final du vin : cela demande une précision de jugement et d’analyse qui ne s’acquiert qu’avec le travail et l’expérience des experts. Pour les seconds le plaisir se mesure immédiatement et à l’aune du prix. Aussi est né il y a maintenant cinq ans l’idée de vous associer à cette sélection pour évaluer le potentiel Prix-Plaisir de vins accessibles et prêts à boire. Le Jury Prix Plaisir existe avec une formule simple et efficace :
« des vins jugés par les consommateurs, validés par les experts. »

Comment ça marche ?

Aux abonnés de MyBettaneDesseauve, nous adressons un appel à candidatures. L’idée est de réunir des passionnés, mais des amateurs. Parfois certains sont venus deux ou trois ans de suite, mais aussitôt que nous sentons se développer les travers du pro chez tel ou tel dégustateur, il n’est plus invité.
En tout, ils étaient 288 répartis sur une journée et 24 tables de 3 dégustateurs. Chaque table était placée sous la responsabilité d’un expert Bettane + Desseauve. Son rôle consiste à re-déguster les vins sélectionnés par le jury populaire et à confirmer, ou non, le choix de la table.
Pendant cette journée, 1 168 vins ont été dégustés à l’aveugle. Chaque bouteille était habillée par nos soins d’une feuille d’aluminium alimentaire.
Il y avait 571 rouges, 341 blancs, 138 rosés et 118 effervescents.
Parmi tous ces vins, 87 se sont vu attribuer une médaille d’or ; 121, une médaille d’argent et 126, une médaille de bronze. Ce qui a tout de même laissé au bord du chemin quelques 834 bouteilles. C’est un peu dur, mais c’est la loi du genre.[/col] [col width=”six”]

Les prix de vente de ces vins

Tous les prix des vins se situaient entre 5 et 15 euros pour les rouges, les blancs et les rosés et entre 15 et 25 euros pour les effervescents. Les premiers étaient classés en trois catégories : moins de cinq euros, de cinq à dix euros, de dix à quinze euros. Bien sûr, c’est la deuxième catégorie (de cinq à dix euros) qui se taille la part du lion en termes de médailles, c’est aussi celle qui présentait le plus grand nombre de bouteilles.

À quoi ça sert ?

D’abord, à vous aider. En effet avec ce concours bettane+desseauve Jury Prix-Plaisir, nous confirmons avec un certain éclat qu’il est possible de trouver de bonnes choses ailleurs que dans les catalogues les plus luxueux. Que ce choix est fiable en ce qu’il est le résultat de dégustateurs plus proches de Monsieur Tout-le-monde que de Michel Bettane et que, dans cette catégorie de vins, le goût général compte sans doute plus que la capacité à disséquer les qualités organoleptiques d’un grand vin. Quoique. Le débat est ouvert.
Ensuite, on a tous un copain, un cousin ou un vieil oncle « qui s’y connaît » et qui a ses entrées chez tel vigneron inconnu qui pour une poignée d’euros lui fourgue d’impossible jajas qui lui vont très bien, mais qui nous désespèrent tous.
Avec cette liste de plus de 300 médaillés, il vous faudra un an de découvertes pour en faire le tour et sans autre déconvenue que celles liées à vos préférences gustatives. C’est déjà pas mal.
[/col]

Élection Prix Plaisir, par ici


Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.