« Nos sommeliers répondent directement aux clients par téléphone, mail ou tchat »


Le site « chateaunet.com », c’est un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2014 (site + magasins), une clientèle essentiellement masculine, CSP+, vivant à Paris et 2 500 références disponibles.


Vous avez gagné huit places au classement établi par la Kedge Business School en 2014. Quelles en sont les raisons ?

L’an passé, nous avons complètement relancé la stratégie de Chateaunet en liant le site internet aux deux magasins parisiens et en lançant un nouveau site. Le fait d’être le troisième site internet français est une reconnaissance de notre travail et, d’une certaine manière, de notre stratégie.

Qu’est-ce qui différencie votre offre vin de celle de vos principaux concurrents ?

Nous sommes avant tout un caviste avec des magasins physiques, nous ne faisons pas de “coup” mais nous suivons les vins et les vignerons avec un vrai travail de sélection dans le temps. En tant que filiale de l’un des grands négociants bordelais, Duclot, nous sommes allocataires direct pour Bordeaux, ce qui garantit la provenance de nos vins et des prix compétitifs. Nos sommeliers répondent directement aux clients par téléphone, mail ou tchat. Ce n’est pas un service client avec des opérateurs. Enfin, nous organisons régulièrement des dégustations dans nos magasins.

Comment voyez-vous ce marché évoluer ?

La vente de vin sur internet va continuer à se développer et de nouveaux outils apparaîtront pour conseiller les clients (visio, tchat, sommelier dédiés, etc).

Quelles sont vos « bestsellers » ?

Trois régions phares, Bordeaux, Champagne et Bourgogne. Avec une forte représentation de Bordeaux qui est traditionnellement une valeur sûre, en cave et sur le site.

À LIRE >L’e-commerce surfe sur les ventes de vin…

>vente-privee.com, n°1 français et 1er français du classement mondial…

>Vinatis.com, n°7 français…



Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here