Le vin de la paix, vous connaissez ?

0


Journaliste, photographe, ingénieur agronome, auteur d’une trentaine d’ouvrages, Pierrick Bourgault a réalisé de nombreux reportages sur les sociétés rurales, les nourritures et les vins du monde. Aujourd’hui, c’est aux vignerons qui « cultivent la vigne sous des climats et dans des terroirs improbables, sauvent des cépages oubliés ou bannis, retrouvent ou créent des vins » que le lauréat 2013 du Grand prix de l’Association française du journalisme agricole consacre un livre tout juste paru aux éditions Jonglez. Pour la collection « Patrimoine » de cet éditeur qui s’est fait une spécialité de « sortir des sentiers battus » et dont les guides touristiques ont souvent été primés (voir ici), Pierrick Bourgault a réuni sur 256 pages les plus étonnantes découvertes faites au cours de ses vingt ans de reportage.

Ceps hauts de quinze mètres en Italie et au Portugal, vins de glace du Québec, vignes héroïques inscrites au patrimoine culturel de l’Unesco, vin du désert de Gobi, cuvées d’Indonésie issues d’une récolte continue, « vin de la paix » associant plus de 600 cépages du monde entier, vendange du 31 décembre, vignes élevées à la musique classique, effervescent à dégorger soi-même, même le plus averti des amateurs trouvera là de quoi étancher sa soif de connaissances. Car pour être insolite, ce cabinet de curiosités viticoles n’en est pas moins fort détaillé (climats, terroirs, cépages, travail de la vigne, vinification, couleur, élevage et contenants) et disponible en quatre langues (français, anglais, espagnol et italien).

 On peut en découvrir un extrait ici.

Pierrick Bourgault, Vins insolites.
Editions Jonglez, 29,90 euros


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.