Rédacteur en chef de l’Expresso, Enzo Vizzari est un piémontais donneur de frissons. Son Master Class dédié au génie des vins italiens fera date. Avec cet amoureux de la Bourgogne, pas de mise en bouche, on attaque directo Barbaresco, sur un époustouflant Langhe Sori Tildin 2011 d’Angelo Gaja : modèle d’élégance, de pureté et de parfums ce cru interpelle par sa texture de grand cru bourgoguignon. Dans sa version 2001 le Rocche del Falletto Riserva de Bruno Giacosa offre des franges bien empourprées. Au nez le vin se livre heureux et frais sur des notes de fleur et de truffe blanche. Super Toscan, le Sassicaia 1998 de Tenuta San Guido à Bolgheri exhibe à la fois de délicieux arômes de truffe et de fumé qui rendent l’instant paisible. Véritable légende, le Brunello di Montalcino,Biondi Santi Riserva 1983, présente un nez terrien très noble, le tannin fondu et suave s’étire avec subtilité en terminant sur une note poivrée.Figés dans l’éternité, les blancs du domaine Valentini tirent une larme de religiosité à Michel Bettane prêt à prendre la bure pour de tels nectars: le Trebbiano d’Abruzzo 2010 constitue l’archétype absolu du vin nature ; sur ce cru pas de fruité ni de minéral mais un accent fermentaire d’une pureté unique. Le 1998 incarne le modèle du vin blanc d’exception, avec une part d’oxydation ménagée créée par le ferment et des accents d’essence de noisette transcendantaux.


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.