Certes, elle pratique le jus d’herbes en rituel détox hebdomadaire, mais pour « la magie et la vie » le vin est « un élixir », dit-elle. Fan du Bordelais et de ses crus, membre de la Jurade de Saint-Émilion, la comédienne Michèle Laroque, marraine du 11e TOP VIN de l’Entre-deux-Mers, a remis le trophée 2015 au vainqueur Frédéric Roubineau pour sa cuvée Fleur de Ninon (40 % sauvignon blanc, 15 % sauvignon gris, 15 % muscadelle et 30% sémillon) produite à Grézillac, au cœur de l’appellation. Château Landereau et château Chantelouve sont arrivés 2e et 3E.

Le jury, réunissant sommeliers, œnologues, négociants, courtiers, journalistes, blogueurs, a dégusté à l’aveugle le dernier millésime de 37 propriétés. Les 20 les mieux notées seront les ambassadrices de l’AOC tout au long de l’année. « Ce prix nous permet de nous mesurer », indique Stéphane Dupuch, président du Syndicat viticole de l’Entre-deux-Mers. Lequel prépare son « Printemps blanc », pour (re) découvrir les entre-deux-mers dans les bars à vins de Bordeaux du 7 avril au 16 juin.

Béatrice Brasseur


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.