La maison alsacienne Bestheim a récemment lancé dans ses locaux de Westhalten, très précisément dans le hall dédié au vieillissement sur lattes, où elle a accueilli journalistes et clients, une nouvelle cuvée de crémant, version rosé de son emblématique Grand Prestige (crémant blanc issu d’un long vieillissement de 36 mois).

Rappelant le rôle de cette maison regroupant les caves coopératives de Bennwihr et Westhalten dans la naissance de l’AOC crémant d’Alsace, qui fête cette année ses 40 ans d’existence, Pierre-Olivier Baffrey et Thierry Schoepfer, respectivement président et directeur général de Bestheim, ont évoqué devant leurs invités les différents crémants produits par la maison et notamment « l’énorme succès » de la cuvée Grand Prestige, qui a détrôné en 2005 un « grand champagne » lors d’une dégustation à l’aveugle.

Cette volonté de « premiumisation » de la marque, désormais totalement autonome en terme d’approvisionnements et « dotée d’outils ultra-modernes », est à nouveau illustrée avec ce Grand Prestige Rosé qui « se veut résolument gastronomique. » Issue des plateaux calcaires de la vallée noble, cette cuvée 100 % pinot noir vieillie 18 mois sur lattes est disponible auprès de la boutique en ligne de Bestheim, cliquer .

bestheim-rosé












Bestheim, crémant d’Alsace Grand Prestige Rosé, environ 16 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.