Lancé en 1976 à Nancy par Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette et « grâce à la générosité d’une poignée de commerçants nancéens », le Petit Futé a bien grandi en quarante ans (et la technologie avec lui). Passant des montages à la colle et au ciseau de l’époque au book on demand, nouveauté 2016, et de Nancy au monde entier, le Petit Futé est devenu une marque « bénéficiant d’un capital fort de sympathie » et un« un acteur majeur de l’information et de la médiation touristique » déclinées en 729 titres l’année dernière. Le catalogue de l’éditeur est celui qui compte le plus grand nombre de destinations et plus de cent d’entre elles sont désormais disponibles en version papier et numérique (280 000 exemplaires ont été téléchargés en 2015). C’est le cas pour la dernière édition de Tourisme et vignoble en Alsace qui paraîtra la 29 juin. Extrait.

« Lorsque les touristes se promènent ravis dans des villages qui ont des allures de Pays de Cocagne, les tourments géologiques nombreux qui ont façonné les paysages de l’Alsace viticole sont bien loin d’effleurer leur esprit ; pourtant, les multiples nuances qui font la richesse des vins d’Alsace sont les produits de l’incroyable mosaïque de sols résultant de ces bouleversements, dont le temps a su faire un bien aimable paysage. Aujourd’hui, les charmes de la plus ancienne des Routes des vins françaises sont bien connus, mais les visiteurs devront encore choisir à quelle saison l’arpenter : faut-il préférer l’automne, époque bénie pour les vins d’Alsace, grâce aux nuits fraîches et aux brumes matinales qui s’éclipsent doucement lorsque le soleil déjà bas vient caresser les vignes, et qui permettent l’avènement des sublimes Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles, fleurons de la viticulture régionale ? Opter pour le printemps, lorsque l’air se radoucit, que les oiseaux s’affairent et que les ceps se garnissent des premiers bourgeons tendres, timides et délicats ? Ou encore pencher pour l’été glorieux, quand les si discrètes et odorantes fleurs de la vigne se transforment en grappes qui vont grossir et se gorger de soleil, alors que les fêtes touristiques battent leur plein et annoncent déjà l’agitation des vendanges ? »

Petit Futé, Tourisme et Vignoble en Alsace 2016-2017,
8,95 euros (288 pages, version numérique offerte).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.