[PRIMEURS 2016] Pomerol

0

Château Beau Soleil, Rouge

89-90/100

Chocolaté, généreux, de la saveur et un peu de rusticité tannique.


 

Château Beauregard, Rouge

94-95/100

Ample, tannin fin, long, profond, fraîcheur aromatique : le vin possède une vraie complexité avec une belle énergie et une texture soyeuse.


 

Château Bellegrave, Rouge

90/100

Le toasté du nez disparaît progressivement au profit des fruits noirs et de la menthe,on apprécie l’attaque en bouche pleine, avec du ressor et une fin de bouche sur la guimauve.


 

Château Bonalgue, Rouge

93/100

Déjà très plaisants, les arômes fleurent bon la myrtille et la pivoine. La bouche offre des tannins mûrs bien proportionnés avec une allonge gourmande et fraîche.


 

Château Bourgneuf, Rouge

93-94/100

La fraîcheur des arômes de rose et de poivre qui se mêlent aux fruits noirs fait saliver, l’attaque en bouche est ample et les tannins se révèlent charmeurs et crémeux. Les derniers échantillons goûtés sont nettement supérieurs aux premiers.


 

Château Cantelauze, Rouge

89/100

Ici on joue sur le charme avec les touches florales et l’équilibre tannique avec un grain fin. La longueur est assez bien proportionnée.


 

Château Certan de May, Rouge

96-97/100

Très beau tannin raffiné, velouté et onctueux, grande race, allonge brillante. Une grande réussite.


 

Château Clinet, Rouge

92/100

Racé et profond, intense, volumineux.


 

Château du Domaine de l’Église, Rouge

95/100

Distingué, floral et poivré, son attaque suave se poursuit dans une bouche qui a juste ce qu’il faut de concentration et de tension par rapport à son fruit et surtout une très belle longueur avec une finale fraîche qui fait la différence.


 

Château du Sacré Cœur, Rouge

92/100

Oncteux, généreux, profond, gourmand, long, bonne saveur.


 

Château Fayat, Rouge

90-92/100

Trame flamboyante et démonstrative avec des tannins pulpeux et épicés sur une aromatique de liqueur de fruits noirs et un retour floral tout en fraîcheur.


 

Château Feytit-Clinet, Rouge

94/100

Nez sanguin, avec ensuite une intensité de fruits noirs bien dégagée ; la bouche offre des tannins profonds, suaves, juteux avec une belle finale sur la violette. On a à la fois la puissance et l’élégance.


 

Château Franc Maillet, cuvée Jean-Baptiste, Rouge

94/100

Vin très floral avec une chair magnifique, des tannins fondants et frais et une fin de bouche subtile et précise dans un registre aromatique allant de l’œillet à la violette en passant par la guimauve. C’est superbement réalisé !


 

Château Gombaude-Guillot, Rouge

90/100

Le vin se met en place progressivement avec ses tannins suaves et sa fraîcheur de constitution.


 

Château Gazin, Rouge

94-95/100

Grand charme au nez comme en bouche avec des accents de violette qui se mêlent à la cerise noire. La bouche offre une matière tannique élégante et profonde. Le vin est défini par un caractère très naturel du fruit, délicieusement floral sur sa finale.


 

Château Gazin, Rouge

95/100

Grand charme au nez comme en bouche avec des accents de violette qui se mêlent à la cerise noire. La bouche offre une matière tannique élégante et profonde. Le vin est défini par un caractère très naturel du fruit, délicieusement floral sur sa finale.


 

Château Grand Corbin Manuel, Château La Création, Rouge

90/100

Floral et épicé, ce vin se révèle charnu avec de jolies rondeurs, dans un style élégant.


 

Château Guillot Clauzel, Rouge

92/100

Voilà un vin bien né, avec ses flaveurs florales et fruitées et son charme tannique bien tenu, on apprécie son énergie et sa construction : après une attaque suave, les tannins s’étirent longuement.


 

Château Hosanna, Rouge

94-95/100

Nez épanoui et exotique, corps ample et raffiné, extraverti, un beau millésime de ce cru au style flatteur et spectaculaire.


 

Château La Clémence, Rouge

91/100

L’attaque puissante permet à ce vin large d’épaules de passer en force ; on est dans un style exotique. Sur le deuxième échantillon goûté, il y a nettement plus de distinction. Laissons-lui le temps !


 

Château La Conseillante, Rouge

97-98/100

Grande élégance et richesse de texture, allonge veloutée, profondeur raffinée, le plus grand la conseillante du XXIe siècle.


 

Château La Croix, Rouge

92/100

Grand raffinement de texture, superbe entrée en bouche, suave et satinée se développant sur un toucher caressant, fin et soyeux avec des notes de violette et de fruit noirs frais et une belle énergie finale.


 

Château La Croix de Gay, Rouge

91-92/100

Plénitude en bouche, le vin se met en place et devrait donc gagner en complexité.


 

Château La Croix de Gay, La Fleur de Gay , Rouge

95/100

Voilà un vin bien né sur l’un des grands terroirs de Pomerol, avec ses saveurs florales et fruitées et un profond charme tannique parfaitement bien tenu. On apprécie son énergie et sa construction, après une attaque suave, les tannins rebondissent de la meilleure des façons.


 

Château La Croix du Casse, Rouge

92/100

Ce cru est en réussite une nouvelle fois sur ce millésime car on peut faire confiance à l’équipe technique en place ; on sent pour l’instant une sensualité caressante se dévoiler avec une sève déjà bien en place et une tension finale qui donne de l’élan.


 

Château La Croix-Saint-Georges, Rouge

95/100

La cerise noire et la violette se mêlent de la façon la plus élégante dans un nez profond de grand style ; la bouche confirme cette excellente impression avec des tannins longs, frais et précis, c’est une superbe réussite.


 

Château La Fleur-Petrus, Rouge

95-96/100

Velouté, floral et fruité, très raffiné, pas ultra-puissant mais une grande finesse délicate.


 

Château La Grave-à-Pomerol, Rouge

90-91/100

Robe grenat, joli fruit frais et mûr, bouche ample, fondante, belle texture tannique avec de la finesse et de la densité, allonge, tout en harmonie.


 

Château La Patache, L’Enclos de Tourmaline, Rouge

94/100

A l’image de la tourmaline, pierre précieuse aux multiples nuances, ce pomerol se montre chatoyant et velouté à souhait. Beau retour floral en finale. Ce cru s’installe désormais dans les meilleurs de l’appellation.


 

Château La Pointe, Rouge

94-95/100

Floral à souhait au nez comme en début de bouche, on apprécie la sève de ce vin qui offre une fraîcheur de première saveur avec un tannin croquant absolument délicieux. Il y a un beau volume et une énergie qui présume de la garde. Ici, on hausse la qualité de millésime en millésime.


 

Château La Rose Figeac, Rouge

91/100

Nez frais sur des flaveurs de violette et des touches de pivoine, beau potentiel même si la trame a encore un peu de rigidité. Il devrait gagner en complexité dans quelques mois, comme le fait actuellement le 2015.


 

Château La Violette, Rouge

95-96/100

Un dégradé de violette, de pivoine et de rose dessinent tout de suite les contours aromatiques qui se poursuivent en bouche avec une densité crémeuse qui rayonne grâce à une tension subtile qui corsète l’ensemble. Vin tout en charme à la fois immédiat et caché. La finale florale est la signature du cru.


 

Château Lafleur, Rouge

98-99/100

Pureté absolue au nez, avec un dégradé de fruits et de fleurs tout en fraîcheur, grandissime bouche d’une précision absolue dans le dessin du tannin, une suavité tenue par une fusionnelle tension des cabernets francs. On a ici un côté immatériel, tout en infusion et spiritualité.


 

Château Lafleur, Les Pensées de Lafleur, Rouge

93/100

Soyeux, aérien et floral avec un très joli grain, un vin qui a de la profondeur et une structure marquée par une plus grande proportion de cabernet franc qu’à l’accoutumée.


 

Château Lafleur du Roy, Rouge

90/100

Floral à souhait au nez comme en début de bouche, ce vin offre l’élégance voulue pour le millésime.


 

Château Lafleur Saint-Jean, Rouge

92/100

Nez de café et d’épices, la bouche est dense, veloutée, avec des tannins encore un peu serrés sur sa finale, il y a du potentiel.


 

Château Lafleur-Gazin, Rouge

90/100

Rond et souple, tannin fin, fruits rouges, pas très puissant mais harmonieux, délicat.


 

Château Lagrange (Pomerol) Jean-Pierre Moueix, Rouge

90/100

Robe légère. Velouté, souple et suave, profondeur limitée mais flatteur et agréable avec ses arômes de fruits frais.


 

Château Le Bon Pasteur, Rouge

94/100

La cerise noire et la violette se mêlent de la façon la plus élégante dans un nez profond ; la bouche confirme cette excellente impression avec des tannins longs, frais et précis, c’est une réussite.


 

Château Le Chemin, Rouge

93/100

Vin floral sur fond de fruits noirs, chair harmonieuse avec des tannins fondants et frais et une fin de bouche subtile et précise dans un registre aromatique allant de l’œillet à la violette en passant par la guimauve. Superbement réalisé.


 

Château Le Gay, Rouge

96-97/100

Puissant, ample et viril, belle chair profonde, raffiné et intense, généreux.


 

Château Le Gay, Manoir de Gay, Rouge

92/100

Beau volume fruité, bon nerf, longueur savoureuse.


 

Château Le Moulin, Rouge

93/100

Harmonieux, grâce à un fruité frais et des tanins bien construits ce vin a de l’allonge, de l’intensité et l’extraction est bien adaptée au potentiel du millésime avec une belle finale florale.


 

Château L’Écuyer, Rouge

92/100

Nez de violette, attaque toute en délicatesse, tannins longs et fins, un bel équilibre.


 

Château L’Église Clinet, Rouge

97-98/100

Nez profond qui fait saliver, on aime cette fraîcheur aromatique ; la bouche est d’un charme fou avec son attaque suave et florale sur l’œillet et la pivoine, et des tannins longs et fondants. Ce vin rayonne en fin de bouche. C’est une nouvelle fois l’une des réussites du millésime dans ce secteur.


 

Château L’Église Clinet, Petite Église, Rouge

91/100

Tannin croquant, frais et floral, c’est un très bon vin d’initiation aux grands pomerols.


 

Château L’Évangile, Rouge

96-97/100

92 % de merlot, fin, raffiné, brillant, floral et fruit rouge, aucune lourdeur, suavité veloutée, brillante fraîcheur.


 

Château L’Évangile, Blason de l’Évangile, Rouge

90-91/100

Tendre et souple, raffiné, un peu simple mais avec un charnu réjouissant.


 

Château Mazeyres, Rouge

90/100

Les tannins sont souples, mûrs avec de belles touches florales et ce qu’il faut de fraîcheur. Il donnera rapidement du plaisir.


 

Château Montviel, Rouge

92/100

Riche, fruits noirs et floral, généreux, ample et mûr, assez intense.


 

Château Moulinet, Rouge

90/100

Nez de pivoine et de violette, toucher de tannin soyeux, bouche offrant déjà beaucoup de charme.


 

Château Nénin, Rouge

97/100

Gracile et plein de fruits avec des touches de violette, ce vin est charmeur et profond, sensation distinguée en bouche tant l’alcool et le corps sont équilibrés par la fraîcheur du tannin.C’est une grande réussite, le meilleur Nénin de l’histoire du cru.


 

Château Nénin, Fugue de Nénin, Rouge

92/100

Grand charme au nez avec une profondeur de fruits noirs et une délicatesse florale, les tannins sont séducteurs avec un bel enrobage et une fraîcheur savoureuse, belle réussite. La plus forte proportion de cabernet franc donne plus d’assise au cru.


 

Château Petit-Beauséjour, Rouge

90/100

Facile et rond, glissant.


 

Château Petit-Village, Rouge

96/100

Retour si attendu au plus haut niveau, nez de violette, corps riche et équilibré, texture harmonieuse, long et raffiné, sans rien perdre d’une touche minérale propre au terroir et bien moins rêche que dans les millésimes précédents.


 

Château Petit-Village, Le Jardin, Rouge

89/100

Grand charme au nez avec une profondeur de fruits noirs et une délicatesse florale, les tannins sont séducteurs avec un bel enrobage et une fraîcheur savoureuse.


 

Château Plince, Rouge

89-90/100

Robe grenat, fruits noirs, un boisé qui donne en ce moment un peu de dureté à une bouche musclée, puissant.


 

Château Rouget, Rouge

95/100

Juteux, crémeux avec une allonge à la fois sensuelle et profonde, ce Château Rouget possède déjà beaucoup de charme. Une belle réussite.


 

Château Saint-Pierre, Rouge

92/100

Fraîcheur, beau parfum de fruits noirs et rouges frais, attaque très suave, tannin doux, longueur insinuante, pas tout à fait aussi profond qu’attendu mais grand charme rond.


 

Château Taillefer, Taillefer, Rouge

91-92/100

Au nez, on sent immédiatement la maturité du vin avec des arômes de fruits noirs et de violette que l’on retrouve dans une bouche aux tannins longs et raffinés.


 

Château Tour Maillet, Rouge

91/100

Tannins souples et floraux, la bouche fait dans la finesse et se montre d’une bonne longueur, on est sur un pomerol de charme.


 

Château Trotanoy, Rouge

96-97/100

Brillamment construit et ample, tannin fin, fraîcheur, subtil, long.


 

Château Vieux Maillet, Rouge

92/100

Nez sur des touches florales, tannins savoureux avec un grain pulpeux et croquant, on a de la longueur et une texture bien tenue associée à une gourmandise distinguée.


 

Château Vray Croix de Gay, Rouge

94-95/100

Onctueux et savoureux, fruité, belle intensité. La bouche est sèveuse, avec un fruit bien dégagé, les tannins sont longs, frais, voluptueux et élégants avec un beau retour de menthe poivrée.


 

Clos Beauregard, Rouge

88-90/100

Ce vin rond et souple offre un glissant de tannin bien proportionné.


 

Clos de la Vieille Église, Rouge

90/100

Il y a de la matière , avec des tannins encore un peu rigides, mais il y a une belle matière derrière. L’élevage devrait affiner le tout.


 

Clos du Beau-Père, Rouge

92/100

Tanins enrobés avec ce qu’il faut de sève, flaveurs de fruits noirs avec des touches d’épices et de fruits noirs, on est dans un registre mûr et frais.


 

Clos du Clocher, Rouge

95/100

Vin en puissance, avec de l’élégance et du ressort. Les tannins onctueux et crémeux possèdent ce qu’il faut de fraîcheur en finale. Ce sera, comme d’habitude, un coureur de fond.


 

Clos L’Église, Rouge

94/100

Belle plénitude en bouche avec une sensualité de tannins poivrés et floraux. On apprécie la structure et la fraîcheur de constitution, le retour de violette apporte une distinction racée à la finale.


 

Clos René, Rouge

88/100

Souple, fruité, assez simple mais raffiné.


 

Clos Vieux Taillefer, Rouge

92/100

Suave et rond, beau pomerol en générosité et en souplesse, très agréable avec du fond.


 

Domaines Bouyer, Clos 56, Rouge

88/100

Plus en structure qu’en arômes, ce vin a du fond et du répondant, avec de la longueur et un fruité pour l’instant en retrait.


 

German Marbuzet, Rouge

86/100

Souple, charnu, bon équilibre, longueur moyenne.


 

Le Pin, Rouge

97/100

Pour faire le 2016, on n’a conservé que le cœur du vignoble : le vin coule noir dans le verre, on en apprécie les accents de cerise noire et de violette que l’on retrouve au nez comme en bouche. La texture satinée se révèle merveilleuse et raffinée et elle tapisse délicatement le palais, c’est déjà très bon.


 

Petrus, Rouge

98-99/100

Cassis, mûre, fines épices et violette. Crémosité et intensité magnifiques, allonge subtile, grand velouté, tannin musclé et équilibre sur la fraîcheur. L’association entre la richesse tannique et l’acidité est impressionnante d’équilibre avec une chair parfaitement mûre.


 

Vieux Château Certan, Rouge

97-98/100

Accents très subtils de fruits noirs et de poivre de Tanzanie au nez. En bouche, on a un équilibre de la matière, avec une densité harmonieuse qui s’étire avec un juste enrobage. C’est une année où le merlot donne sa force et sa sensualité à l’expression du cru.


 

Vignobles Leydet, Château de Valois, Rouge

91/100

On a un fruité frais enrobé de notes florales, la bouche est charmante et croquante avec un retour élégant de violette.


 

Vignobles Leydet, L’Éclat de Valois, Rouge

92/100

Le toasté du nez disparaît progressivement au profit des fruits noirs et de la menthe,on apprécie surtout l’attaque en bouche pleine, avec de la tension et une finale florale très agéable, avec le juteux de tannin habituel.


 

Vignobles Moze-Berton, Château Maillet, Rouge

91/100

Vin à la fois souple, floral et frais, dans un registre élégant et bien équilibré avec un juste enrobage.


 

Vignobles Pierre-Emmanuel Janoueix, Château Pierhem, Rouge

88/100

C’est encore brut, mais il y a du fruit derrière et une assez jolie matière.


 

Vins François Janoueix, Château Sacré Coeur, Rouge

92/100

Crémeux très sensuel, on est sur un style hédoniste bien équilibré. Ici on joue le charme floral en final.Pomerol œcuménique par excellence.


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.