[PRIMEURS 2016] Sauternes et Barsac

0

Château d’Arche, Blanc

94-95/100

Type classique, bien liquoreux, long, intense. Il s’affinera dans le temps.


 

Château de Malle, Blanc

96/100

Echantillon parfait, d’une amplitude et d’une générosité de fruit remarquable.


 

Château de Myrat, Blanc

96/100

Echantillon remarquable d’intensité, d’harmonie et de netteté. Grand rapport qualité prix si le vin en bouteille confirme ces grands espoirs.


 

Château de Rayne-Vigneau, Blanc

96/100

Grande sève mais dans tous les échantillons dégustés un peu moins en place que ses pairs, à ce stade précoce, trop précoce pour des vins liquoreux.


 

Château d’Yquem, Blanc

98/100

La propriété a construit son assemblage surtout à partir des tries du milieu de vendanges, si étonnantes par leur côté aérien, et a une fois de plus réussi à allier puissance, pureté et buvabilité à un niveau unique dans le sauternais. Il y aura un peu plus de puissance dans le 2015. Les 25 % de sauvignon contribue à la fraîcheur des arômes.


 

Château Guiraud, Blanc

96-97/100

Pureté parfait du botrytis, comme souvent cette année, remarquable liqueur mais avec peut- être moins de beauté de texture que 2015.


 

Château La Tour Blanche, Blanc

96-97/100

Généreux mais fin et pur, avec l’immédiateté aromatique typique de l’année, il devrait faire un vin complet.


 

Château Lafaurie-Peyraguey, Blanc

96-97/100

Beau rôti, un peu moins aérien que quelques voisins mais intense, très long et d’une pure expression du fruit.


 

Château Lamothe-Guignard, Blanc

94-95/100

Type classique, bine rôti, fait avec soin, mais sur les échantillons nous avons préféré de peu Romer du Hayot par exemple.


 

Château Raymond-Lafon, Blanc

94/100

Parfait équilibre, très pur sur le plan aromatique, long, généreux, « rôti » de grande années, fait pour la longue garde, il égale les meilleurs crus classés une fois de plus.


 

Château Romer du Hayot, Blanc

96/100

Grande allure qui confirme les progrès récents de la propriété : son terroir lui permet toutes les comparaisons et les sacrifices faits pour atteindre cette qualité devraient lui valoir la reconnaissance des vrais amateurs. On refera le point après la mise en bouteille.


 

Château Sigalas-Rabaud, Blanc

97-98/100

Tous les échantillons dégustés concordent, dans ce millésime réussi partout en sauternais, Sigalas montre encore plus de finesse aérienne que ses pairs et se rapproche dans son toucher de bouche et sa perfection formelle d’Yquem.


 

Château Suduiraut, Blanc

96-97/100

Grand nez d’abricot et de pêche jaune, une touche d’ananas montrant la nature de ce botrytis lent du millésime, un peu moins immédiatement génial à sa naissance que 2015.


 

Clos Haut-Peyraguey, Blanc

96-97/100

Echantillons remarquables avec de meilleures prises de bois que par le passé, grand rôti, finesse, complet et digne du somptueux 2014


 

Château Broustet, Blanc

94-95/100

Précis et noblement aromatique, montrant un très séduisant caractère barsac, et plus ouvert, ce qui est normal, que ses pairs de sauternes. Bel achat probable pour des restaurateurs intelligents qui le proposeront au verre.


 

Château Coutet, Blanc

96-97/100

Très riche, sur des notes d’abricot et d’ananas, rôti, encore un peu sur la réserve.


 

Château Doisy-Daëne, Blanc

96/100

Précis, généreux dans sa liqueur, avec la fraîcheur propre au millésime, Barsac très classique.


 

Château Doisy-Védrines, Blanc

96/100

Ensemble d’une grande harmonie, long, racé et d’un rapport qualité-prix probablement difficile à battre.


 

Château Suau, Blanc

94-95/100

Confirmation de la réussite du 2015, un vin liquoreux fait dans les règles de l’art par la famille Bernard et pour ce cru, c’est une véritable résurrection. Caractère barsac bien présent, ce qui lui donne une séduction immédiate.


 

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.