Alfred Latour et les vins Nicolas


0
Alfred Latour, Le Livreur Nectar (1961, 60 x 40 cm). Projet d'affiche pour Nicolas. © Fondation Alfred Latour, tous droits réservés.

La saison Alfred Latour (1888-1964) qui ouvre aujourd’hui en pays d’Arles porte trois regards différents sur l’œuvre de celui qui, formé aux Arts décoratifs au début du XXe siècle et membre de l’Union des artistes modernes (UAM) fondée en 1929 par Robert Mallet-Stevens, fut un peintre, un graveur, mais aussi un photographe, un affichiste et plus encore. Parmi les apports de cet artiste pluridisciplinaire dont les œuvres sont aujourd’hui visibles, entre autres, au Centre Pompidou, au British Museum ou encore au Philadelphia Museum of Art, sa contribution au renouveau de la publicité en France et en Europe s’exprimera notamment au fil d’une longue collaboration avec la maison de vins Nicolas.

Doté d’un « vocabulaire artistique qui lui permet d’aborder avec aisance tant le graphisme et le design de mode que la publicité et la photographie », Alfred Latour se voit d’abord confier la typographie et la mise en page du luxueux Catalogue des grand vins fins qu’Etienne Nicolas édite chaque année depuis 1928 et fait illustrer par des peintres tels que Kees van Dongen, Raoul Dufy ou Bernard Buffet. Bientôt, il sera également en charge des affiches, puis de tout ce qui relevait de la communication de la maison Nicolas, participant à son image durant trente ans. L’exposition visible à l’Espace Van Gogh aborde ce travail pendant que les deux autres présentent l’œuvre photographique d’Alfred Latour, découverte en 2016.

Alfred Latour – Les gestes d’un homme libre

Espace Van Gogh (Arles), du 29 mars au 2 mai 2018.


Alfred Latour – Cadrer son temps
Musée Réattu (Arles), du 29 mars au 30 septembre 2018.


Alfred Latour – Eygalières dans l’objectif d’un peintre

Maison des Consuls (Eygalières), du 28 mars au 2 septembre 2018.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here