La cuvée du musée

0

L’AOC terrasses-du-larzac a accompagné la réouverture du musée de Lodève, après quatre ans d’importants travaux et une refonte complète de la muséographie de ses collections permanentes, avec une cuvée dont l’étiquette est assortie à l’exposition inaugurale que ce dernier propose à ses visiteurs jusqu’en octobre autour de la figure du faune : « Reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture, elle fait dialoguer des oeuvres d’époques et de techniques différentes autour des multiples facettes de cet être mystérieux : hybride, espiègle, érotique, dont la joie de vivre est souvent rattachée aux plaisirs bachiques du vin, de la danse et de l’amour. »

A propos de ce partenariat inédit entre culture et viticulture (cette cuvée collector est disponible au prix caveau à la boutique du musée), Guilhem Dardé, en charge de la commission culturelle de l’ODG de l’appellation terrasses-du-larzac et vigneron au mas des Chimères, explique qu’il est « un projet commun de rayonnement territorial, autour de l’excellence », le musée d’art moderne, d’archéologie, de paléontologie et de sciences naturelles représentant un pôle culturel très important du Lodévois, aussi attractif que le musée Soulages à Rodez.

Entre le voyage de 540 millions d’années d’histoire de la Terre que permettent les collections du musée de Lodève, prélevées uniquement sur ce territoire extrêmement riche sur le plan géologique, et les terroirs d’Octon, vieux de 240 millions d’années, sur lesquels s’épanouit la vigne, le lien est évident. « En tant que vignerons, nous travaillons sur ce sol et sur cette histoire. L’expression des vins des terrasses du Larzac, c’est l’expression d’un terroir, d’un pays, de racines très anciennes », conclut Guilhem Dardé.

Vin bio issu du millésime 2015 et d’un assemblage de syrah, grenache, carignan et mourvèdre, cette cuvée spéciale à l’effigie du faune que l’on retrouvera également dans les restaurants gastronomiques du Lodévois, sera suivie par d’autres propositions collector. Soit via la création d’un comité de dégustation impliquant l’équipe du musée de Lodève et les vignerons afin de sélectionner un vin chaque année, soit grâce à un travail commun d’élaboration. Cette création annuelle d’une cuvée pourrait donner lieu à l’assemblage du travail de différents vignerons de l’AOC terrasses-du-larzac.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.