Château Guiraud, ses vignes bio, ses insectes et tout le reste

0

Biodiversité, œnotourisme et désormais gastronomie, le château Guiraud propose au visiteur une halte d’un genre idéal sur la route des vins de Bordeaux en Graves et Sauternes. « Accueilli par une majestueuse allée de 181 platanes bordant une ancienne voie romaine », l’amateur qui pousse les portes de ce grand cru de Sauternes classé en 1855 découvrira là un écrin de verdure installé en 2015 au milieu des 128 hectares de vignes de ce domaine qui fut le « premier des premiers » à obtenir le label AB en 2011. « Reflet de la philosophie des pratiques culturales et de la richesse de la biodiversité sur le domaine », ce jardin de 1 800 m2 est composé de plus de 200 variétés de fruits et légumes, de plantes aromatiques et de plus de 90 variétés de plantes et de fleurs. Sans oublier les hôtels à insectes.

Entamée dès 1996 sous l’impulsion de Xavier Planty, propriétaire-associé, avec l’arrêt total des traitements phytosanitaires et la diminution de la profondeur de labour afin de redonner aux sols leur vie microbienne naturelle (aujourd’hui, environ 1 million d’espèces de bactéries, 100 000 espèces de champignons et 1 000 espèces d’invertébrés par gramme y vivent), la démarche de bioviticulture qui préside à Guiraud inclut aussi des kilomètres de haies (buis, charmes, saules, lauriers, sorbier des oiseaux) qui protègent les vignes des insectes ravageurs. Favorisant la présence des autres, ceux qu’on appelle auxiliaires, ces plantations vertueuses, tout comme les zones de friches et points d’eau qui les accompagnent, abritent – après recensement par un expert – environ 635 espèces d’insectes et d’araignées, dont 7 espèces différentes de bourdons.

Cette richesse qui fait le bonheur du promeneur est également visible dans le potager de la propriété dont les centaines de variétés de tomates, entre autres, ont trouvé une nouvelle destination dans les cuisines du restaurant La Chapelle ouvert au château il y a un peu moins d’un an. Menée par Nicolas Lascombes, la table de Guiraud « propose le meilleur de la cuisine de terroir avec des recettes généreuses mêlant nature, produits régionaux et de saison. » Première du genre dans le monde des grands crus classés en 1855, cette belle adresse du Sauternais a déjà été récompensée lors de la seizième édition du concours Best of Wine Tourism (nous vous en avions parlé ici), une distinction que le château Guiraud a déjà reçue, dans d’autres catégories (notamment la calorisation œnotouristique
des pratiques environnementales), en 2008, 2011 et 2016.

Le château Guiraud est ouvert toute les jours de l’année, à l’exception du 25 décembre et du 1er janvier.
Ateliers, tarifs, horaires, tous les détails sont .

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.