Sanctuaire d’une vie sauvage au château Lafon-Rochet

0

Le château Lafon-Rochet (Saint-Estèphe) inaugure ce soir une exposition de photographies de Mathieu Garçon qui sera visible jusqu’à fin août. Collaborateur régulier d’En Magnum (et aussi de Madame Figaro, AD ou National Geographic, entre autres), Mathieu Garçon a publié différents ouvrages gastronomiques aux éditions La Martinière, Le Chêne ou encore Nicolas Chaudun. Outre ces portraits et reportages sur l’art de vivre et le monde du vin, le photographe a entrepris différents périples, au Mali chez les Dogons, en Amazonie chez les indiens Yekuana ou à Bornéo chez les Dayaks, qui ont fait l’objet de livres. Dans les chais du grand cru classé de la famille Tesseron, c’est le combat mené par une association pour la survie des gorilles de la rivière Cross au Cameroun que le visiteur découvrira.

« Au cœur d’une vaste zone de vallées fertiles et de collines abruptes, dans la forêt subtropicale au sud-ouest du Cameroun, la région des hauts plateaux de Lebialem abrite le sanctuaire de Tofala Hill où vit 20 % de la population restante du gorille de Cross River, l’une des espèces de primates les plus menacées au monde. En créant ce sanctuaire, l’association Erudef (Environment and Rural Development Foundation) a développé des activités économiques et sociales génératrices de revenus dans les villages situés en périphérie avec pour objectif de préserver et protéger une biodiversité animale et végétale endémique dont la richesse est incontestable, sur un territoire de 8 000 hectares. » Mathieu Garçon a accompagné durant plusieurs semaines soixante individus et leur famille qui vivent désormais paisiblement dans cette nature luxuriante » où plus aucun coup de feu ne trouble la vie des gorilles. »

Tous les tirages exposés seront en vente au profit de l’association Erudef. L’exposition Cross River. Le sanctuaire d’une vie sauvage est visible sur rendez-vous, dans le cadre de l’une des trois visites proposées au public depuis 2016 par la propriété : “Tradition”, une visite guidée assortie de la dégustation de deux vins (12 euros par personne) ; “Expérience”, une visite guidée assortie de la dégustation de trois vins et de celle du millésime 2018 à la barrique ou l’amphore (25 euros) ; “Millésime”, visite privée proposant le même programme que la précédente avec dégustation de cinq vins (50 euros). Il faut préciser que si deux personnes se consacrent à temps plein à l’accueil des visiteurs, Michel Tesseron et son fils Basile se prêtent également souvent à l’exercice, ravis de faire partager la passion qui les habite et anime cette propriété familiale. Par ici les réservations.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.