Le Prix Plaisir 2020 a été organisé dans des conditions particulières, mesures sanitaires obligent. Les dégustateurs amateurs n’ont pas chômé et les dégustateurs non plus ! Beaucoup de vins à déguster et beaucoup de belles surprises. Voici une sélection de six médaillés d’or qui ont particulièrement charmé nos jurés, à moins de 15 euros.

La révélation
Alma Cersius, In Vino Erotico, IGP coteaux-de-béziers 2018
Dommage que les coopérateurs de cette cave située près de Béziers n’aient pas vu la réaction de Michel Bettane devant la qualité de leurs vins. Révélation du concours Prix Plaisir 2020 avec onze médailles dont cinq en or, ils ont impressionné consommateurs et experts avec ce vin étonnant de fraîcheur aromatique, de rondeur en bouche et de souplesse dans les tannins. Croquant, plein de fruit et séduisant, il faut retenir cette signature et en acheter beaucoup.
7,95 euros
Disponible dans la boutique en ligne

Impressionnant
Caves Bailly-Lapierre, L’Inattendu, crémant-de-bourgogne
Déjà médaillée l’an dernier, on savait cette cave capable de faire bon. Le niveau atteint cette année est impressionnant. Six médailles sur les trois marches du podium. Dont cette bulle qui porte bien son nom, superbe de puissance aromatique et large en bouche, intensément longue dans sa finale minérale. Sûrement l’un des crémants-de-bourgogne les plus accomplis du marché. Une surprise mémorable qui résume à elle seule tout l’esprit de ce concours.
13 euros
Disponible à la boutique

Magnifique grenache
Château de la Gardine, rasteau 2017
La famille Brunel est aussi attachante que talentueuse. Elle sait produire de grands vins du Sud, dans un style reconnu de tous à Châteauneuf-du-Pape et atypique sur les terroirs de ses autres appellations. Modèle d’équilibre, ce rasteau réussit à exprimer ce qu’on attend d’un grenache : une bonne maturité de fruit, des notes puissantes d’épices, de la fraîcheur dans les tannins, une bonne structure en bouche. Il ira à merveille avec un agneau au thym.
14,50 euros
Disponible dans la boutique en ligne

Gamay, terroir, plaisir : trio gagnant
Château du Moulin-à-Vent, Les Terrasses du Château, moulin-à-vent 2018
Dix ans de travaux dans les chais et de restructuration dans les vignes. Le château historique de l’appellation s’est élevé aux premiers rangs des producteurs de moulin-à-vent. On retrouve dans ce Terrasses du Château, introduction idéale au reste de la gamme, ce qui fait le style du cru : un fruit croquant et un toucher de bouche suave. Voilà un gamay de terroir qui donnera du plaisir.
14 euros
Monoprix

Modèle à suivre
Château Suduiraut, Blanc sec de Suduiraut, bordeaux blanc 2019

Le Sauternais ne produit pas de blancs secs sous le nom de sa première appellation. Cette reconnaissance lui permettrait pourtant de donner à ces vins de premier ordre la force du classement de 1855 et la réputation du cru. Un jour, peut-être. En attendant, on peut se fier au jury du concours Prix Plaisir. Il a eu le nez fin en médaillant ce blanc salin au nez d’agrumes et de fruits jaune où le sémillon domine de peu le sauvignon. Vous cherchez un modèle de bordeaux blanc de plaisir ? C’est lui.
14,90 euros
Millesima.fr

Classicisme nantais
PM&M Luneau, Hortense, muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2018
Pierre-Marie et Marie Luneau sont toujours dans les bons coups pour faire bouger les lignes dans le vignoble du pays nantais. Leur dynamisme et leur bon sens du commerce se sont mis au service d’un savoir-faire et d’une vision. Nouveau-né et issu de leur petite activité de négoce, ils obtiennent l’or pour ce bon muscadet précis et droit, classique de l’appellation et qui trouvera parfaitement sa place sur vos tables d’été.
9 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.