En verre et contre tout • Course de coteaux • Les bons plans ? • 500 ans • 80 ans • Une nouvelle collection bio • Un rosé singulier pluriel • Chaque jour du nouveau, en voici sept

Dans le vignoble


En verre et contre tout

Le verre est le contenant le plus sûr pour la conservation sanitaire des aliments. C’est le résultat obtenu par une recherche internationale publiée dans la revue Critical Reviews in Food Science and Nutrition. L’étude révèle que près de 3 000 produits chimiques peuvent potentiellement migrer des emballages vers les aliments, avec une exposition probable pour l’homme. Le plastique est pointé du doigt, suivi de très près par le papier et le carton. Pour le moment, 65 % de ces produits chimiques ne sont mentionnés de manière réglementée.
L’étude complète sur tandfonline.com

Courses de coteaux

La deuxième édition du Trail en Côte-Rôtie donne rendez-vous aux amateurs de vin et de course le samedi 22 octobre à Ampuis. Une nouvelle édition encore plus ambitieuse avec plus de 1 500 coureurs attendus contre 600 en 2021. « Cet événement doit devenir une course majeure dans les cinq prochaines années », précise Fabien Bay, président de l’association Ampuis Sports Outdoor.

Grande nouveauté, l’obtention de la labélisation UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc) pour la course « Brune et Blonde » (24 km, 1 200 m de D+) et la nouvelle course « L’AOC » (45 km, 2 500 m de D+). « Ces coteaux en pentes sont notre lieu de travail au quotidien. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir présenter notre appellation à travers cet événement » explique Michaël Gerin, président de l’appellation côte-rôtie. Les domaines viticoles ouvriront leurs portes pour faire découvrir les richesses et l’art de vivre de l’appellation.
Inscriptions sur https://trailencoterotie.fr/inscriptions/

Les bons plans ?

« Pour une viticulture durable », c’est le nouveau projet de Lilian Bérillon avec l’acquisition de 86 hectares supplémentaires sur une île située sur la commune de Lez Avignon. « Nous disposons désormais d’une surface totale qui se rapproche des 200 hectares et pouvons ainsi répondre aux besoins de la viticulture de demain. Je voulais atteindre une autonomie indispensable pour livrer des plants d’excellence, capable de bien vieillir », explique Lilian Bérillon.

La pépinière cultive désormais 12 hectares de vignes-mères de greffons et 33 hectares de vignes-mères de porte-greffes. Les terres labourables de la pépinière accueillent chaque année, de mai à décembre, des jeunes plants qui pourront se développer confortablement avant d’être livrés aux vignerons. « Un végétal en bon état sanitaire avec des plants zéro défaut est un élément déterminant pour la survie des vignobles et la qualité des vins ».
Plus d’informations sur lilian-berillon.fr

500 ans

500 ans. La maison Philipponnat régale les amateurs de champagne depuis cinq siècles. Dirigée avec brio par Charles Philipponnat depuis 1997, elle est aussi célèbre pour son clos des Goisses qui surplombe la Marne, plus vaste clos de toute la Champagne avec 5,5 hectares.

Pour célébrer cet anniversaire exceptionnel, la maison et le Royal Champagne Hôtel proposent de séjourner au cœur de la Champagne. Deux nuits dans l’une des junior suites qui surplombent les vignes, une bouteille de champagne en édition limitée dans la chambre à l’arrivée, le livre Philipponnat, 500 ans d’histoire au cœur de la Champagne, petit-déjeuner et dîner au restaurant gastronomique Le Royal, dégustation du menu signature du Chef Jean-Denis Rieubland qui sera accompagné de la cuvée L.V. 1522 de la maison.
Pour finir, une visite exclusive du domaine Philipponnat. What else ?
Réservations au 03 26 52 87 11 ou [email protected]

80 ans

80 ans. Autre anniversaire. La jeune et dynamique appellation seyssel en Savoie fête cette année ses 80 ans. Cette AOC communale créée le 11 février 1942 produit uniquement des vins blancs secs et pétillants. Elle produit 2 500 hectolitres en moyenne par an et représente 5 % de la production du vignoble savoyard. Roussette (aussi appelée altesse), molette, chasselas sont les cépages cultivés.

Un vin que nous aimons
Royal Seyssel brut bio 2017
Un vin mousseux confidentiel, plaisant, frais. C’est la Savoie que nous cherchons.
19,90 euros sur vins-domaine-lambert.com

Dans le verre


Une nouvelle collection bio

Le monde de la coopération est une chance. Il avance, bouge, vit avec son temps. Estandon l’a bien compris. 30 % de son vignoble est conduit en agriculture biologique. Il est accompagné d’une démarche d’écoconception globale : la bouteille est allégée, le bouchon est en liège de Provence, la capsule est matériaux biosourcés, les étiquettes sont plus légères et les cartons sont issus de forêts gérées. « Nous voulons des vins bio, bons et abordables », précise Philippe Brel, directeur de la cave. Cette démarche conduit notamment à la création de la cuvée terre nouvelle. Un rosé bio en igp Var. L’assemblage de cinsault, de grenache, de syrah reflète son terroir calcaire et gypseux et fait la part belle au fruit, à la fraîcheur et à la gourmandise.
Terre Nouvelle, IGP Var, rosé bio 2021, 7,90 euros sur boutique.estandon.fr

Un rosé singulier pluriel

Singulier pluriels 2020, c’est le nouveau tavel de la maison Ogier. Créée en 1859 par Antoine Ogier, elle est célèbre pour sa cuvée emblématique le-clos-de-l’oratoire-des-papes dont le vignoble a été repris en 2000.
Un tavel singulier sa couleur unique, rose soutenu et pluriels grâce aux cépages qui le composent. 55 % grenache noir, 5 % grenache blanc, 5 % grenache gris, 25 % syrah, 10 % mourvèdre. Loin des rosés piscine, ce tavel gras, généreux et fruité est destiné pour la table.
Maison Ogier, Singulier Pluriels, tavel 2020, 12,50 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.