Quatre dîners à Reims • Wind of change • Au cœur de Saint-Émilion • L’Alsace très #Frach • L’or de Sauternes • Le rosé du moment • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Quatre dîners à Reims

Ruinart, la plus ancienne maison de champagne créée en 1729, accueillera des convives dans sa cour d’honneur lors de quatre rendez-vous uniques : le mercredi 13 juillet, le vendredi 29 juillet, le jeudi 25 août et le vendredi 2 septembre 2022. Le temps d’un dîner au brasero les convives dégusteront, à discrétion, des crustacés et des viandes grillées « à la minute ». Le dîner sera accompagné de deux verres de champagne au choix parmi les cuvées R-de-ruinart, blanc-de-blancs, rosé, et millésimé 2015. Cette maison est dans une forme éblouissante portée par un chef de caves au sommet de son art et par des équipes animées par une même exigence, l’excellence.
Sur réservation uniquement (minimum de 4 personnes)
ruinart.com/fr-e/les-braseros-ruinart-2022

Wind of change

« L’avenir du secteur viti-vinicole sera inscrit dans le collectif, l’innovation, la technologie, la valorisation des pratiques vertueuses, la transparence, le partage de connaissances et les échanges entre grandes maisons et vignerons. » C’est la conclusion qui a été rendue à l’unanimité par les 35 experts internationaux de 17 nationalités qui se sont réuni les 20 et 21 juin à la Cité du Vin à Bordeaux. Le symposium « Act for Change », organisé par Vinexposium à l’occasion de la Bordeaux Wine Week, a donné la parole à différents acteurs de la filière sur des sujets très différents.

Sur l’avenir des grands vins, Oliver Bernard, propriétaire du domaine de Chevalier, a apporté son éclairage sur les évolutions qui attendent le secteur en insistant sur « l’importance d’une réaction immédiate aux problématiques environnementales, tout en ayant confiance dans les consommateurs et les générations à venir pour célébrer les grands vins ».

Sur la question des profils organoleptiques de 2030, Cathy Van Zyl MW, rédactrice adjointe du guide sud-africain « Platter’s », a indiqué que « le marché sud-africain était en plein changement en privilégiant des vins plus légers ».

En étudiant les évolutions des dernières tendances du goût du point de vue des consommateurs et du changement climatique, Stéphanie Marchand-Marion, maître de conférences à l’Université de Bordeaux conclu en disant que « les vins pouvaient survivre aux défis climatiques de demain, à condition de trouver les équilibres dans leurs compositions. »
Le rapport complet est à retrouver sur symposium-actforchange.vinexposium-connect.com

Au cœur de Saint-Émilion

Nous avons consacré le dossier central du numéro 27 d’En Magnum (disponible ici) à ce village qui déchaîne les passions pour ses vins et émerveille les touristes. Étape incontournable pour tout amateur de grands vins, elle l’est aussi pour sa gastronomie. La Table de Pavie est le restaurant gastronomique de l’Hôtel de Pavie. Gérard Perse les a voulus à l’image de son vin : unique et mémorable. Etablissement merveilleux, avec sa terrasse pour admirer la vue sur la tour du Roy. La cuisine est entre les mains expertes de Yannick Alléno. Le chef s’inspire des produits locaux : feuilles et sarments de vignes, moût de raisin, etc.
Réservations sur hoteldepavie.com

Dans le verre


L’Alsace très #Frach

« Frach » ou l’effrontée en alsacien est une collection créée par Antoine & Hélène Huttard aujourd’hui aux commandes du domaine familial Jean Huttard créé en 1860. Nouvelle génération, nouvelles idées. Proche de la nature, la fratrie engage le vignoble à l’agriculture biologique et développe des micro-cuvées de lieux avec une idée simple : pureté et singularité. Ces vins secs de macération, non filtrés, sans soufre ajouté sont une ode aux personnages importants dans l’histoire de la maison. Chaque cuvée affiche le portait de l’un d’entre eux.
Jean Huttard
#Frach 2021
15 euros

L’or de Sauternes

On n’en parle jamais assez, alors qu’on devrait en boire plus souvent. Le sauternes est une chance. Bastor-Lamontagne produit un sauternes agréable, moins riche et accessible. Ce 2018 joue sur le registre de l’équilibre du fruit et la fraîcheur et marque la reprise du domaine par le groupe Grands Chais de France. La propriété de 90 hectares, dont 40 hectares de parcs arborés, est aujourd’hui menée en agriculture biologique. Un bon rapport qualité-prix.
Château Bastor-Lamontagne
Sauternes 2018, 27euros
chateaubastorlamontagne.fr

Le rosé du moment

En Provence, au pied de la majestueuse Sainte-Victoire, le temps s’est arrêté le temps de cette nouvelle cuvée. Moment Suspendu 2021 est produite avec les meilleurs raisins du domaine de la Grande Bauquière. Cette propriété, idéalement située, a été acquise par Alain et Dorothée Salat en 2012. Le vignoble de 80 hectares est planté de grenache, de cinsault et de rolle. Ces trois cépages composent cette cuvée d’une grande finesse et d’une belle fraîcheur. Arômes de fruits et de fleurs blanches, notes d’agrumes, jolie finale.
Domaine de La Grande Bauquière
Moment Suspendu 2021, 19 euros
domainelagrandebauquiere.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.