Le Beaujolais des crus et des lieux-dits • Pol Roger, Patrimoine Vivant • Collection 2020 • Un rosé confidentiel • Le blanc du moment • La bulle pétillante • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Le Beaujolais des crus et des lieux-dits

Aller plus loin que seulement dix crus, c’est l’ambition des vignerons du Beaujolais qui veulent faire renaître leurs lieux-dits et permettre la valorisation de leurs terroirs, en mettant en avant leur travail et la qualité de leurs vins. « Les lieux-dits, et avec eux le recours au parcellaire, font partie intégrante de l’identité viticole du Beaujolais. Ils étaient utilisés pour parler des vins des crus bien avant la reconnaissance des AOC en 1938 », souligne Jean-Marc Lafont, président de l’Union des crus du Beaujolais. Il ajoute que pour les vignerons, un lieu-dit, c’est :
– Une entité géographique reconnue officiellement dans le cadastre
– Pour les vins, une entité géographique plus petite que le cru
– Une déclinaison plus précise du terroir du cru
– Un usage ancien dans le vignoble Beaujolais pour nommer des vins avec des typicités propres
– Un héritage viticole issu de l’histoire des vins des crus du Beaujolais
Le Beaujolais qualitatif est en marche, tant mieux.
Plus d’informations sur beaujolais.com

Pol Roger, Patrimoine Vivant

Le champagne préféré de Sir Winston Churchill est désormais « Entreprise du Patrimoine Vivant ». Ce label, reconnaissance de l’État, est délivré aux entreprises qui répondent à des critères exigeants : le patrimoine économique, la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité, l’ancrage géographique ancien ou encore la notoriété. Les maisons champenoises sont une fierté et un témoignage vivant de ce savoir-faire qui porte haut et fort les couleurs nationales à travers le monde. Champagne Pol Roger est une maison indépendante et familiale depuis plus de 170 ans. La sixième génération est toujours aux commandes.
Plus d’informations sur polroger.com
Pol Roger, Winston Churchill 2012, 225 euros sur plus-de-bulles.com

Collection 2020

Depuis 2017 au château les Carmes Haut-Brion, carte blanche est donnée à un artiste pour décorer une des cuves béton du nouveau chai construit en 2016. Cette année, la cuve du millésime 2020 se pare alors d’une nouvelle œuvre. C’est l’artiste Christelle Téa qui a exprimé sa vision du millésime et des lieux. « J’ai l’habitude des performances dessinées sur de grandes toiles in situ. Et pourtant, en voyant les travaux des précédents lauréats, je me suis dit que je n’avais jamais peint de fresque aussi grande, qui plus est avec de la peinture alimentaire. L’idée était de m’inspirer du lieu, de la faune, de la flore, des éléments présents sur le site. Faire de cette cuvée une fête, dans l’esprit de ce lieu arborisé. Cette nature florissante et source d’inspiration », explique Christelle Téa. L’œuvre habillera aussi les contre-étiquettes des bouteilles.
Plus d’informations sur les-carmes-haut-brion.com

Dans le verre


Un rosé confidentiel

La parcelle est unique, les vignes sont centenaires, la culture est biologique, 100 % grenache noir, les vendanges sont manuelles en cagettes de 12 kilos avec un tri sélectif des raisins, la fermentation et l’élevage se font dans des fûts bourguignons pour une durée de six mois. Résultat ? Un rosé qui affiche haut la main ses couleurs rhodaniennes. Rose clair, nez d’agrume et trame minérale. Délicatement vineux en bouche, Fruits frais et fraîcheur en finale. Dès le millésime 2003, Scamandre a fait le bon choix en prenant le parti de la qualité, de la culture biologique et de la biodiversité.
Scamandre, IGP du Gard, rosé 2021, 22 euros sur scamandre.com

Le blanc du moment

Les retrouvailles avec ce domaine pionnier dans son secteur de Pont d’Isère sont toujours un moment de plaisir. Conduit en agriculture biologique depuis les années 1970, le domaine Combier excelle en rouge comme en blanc. Ce nouveau millésime du crozes-hermitage blanc reflète son terroir. Le vin est équilibré, tendre, gourmand et frais. Parfait pour cet été.
Domaine Combier, crozes-hermitage blanc 2021, 25 euros sur vinatis.com

La bulle pétillante

Les yeux brillent, les papilles aussi. Le coupable ? Ce champagne 100 % pinot meunier de la maison JM Charpentier. Un pur bonheur. La bouche est gourmande, la longueur est là, la fraîcheur aussi. Un zéro dosage qui procure une sensation de pureté, de finesse et d’équilibre. Cette sélection parcellaire (les chauffours) est la preuve du savoir-faire de la maison, de ses progrès et du potentiel des terroirs de la Vallée de la Marne.
JM Charpentier, pinot meunier zéro dosage, 45 euros sur la-cave-des-sommeliers.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.