Un nouveau président à Condrieu • Le meilleur chef de cave et le white winemaker of the year • Le vin de demain • Voyages au rythme des vendanges • Un beau rouge de Provence • Le blanc découverte • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Un nouveau président à Condrieu

Après neuf années passées à la tête de l’ODG Condrieu, Christophe Pichon laisse sa place à Pierre-Jean Villa. « Beaucoup de choses ont été réalisées durant ces années dont l’amélioration de la notoriété et de l’image de Condrieu et beaucoup reste à faire. La nouvelle équipe pourra s’appuyer sur les liens forts qui existent entre les producteurs et négociants », souligne Christophe Pichon.

Natif d’une des sept communes de l’appellation et vigneron, Pierre-Jean Villa (57 ans) a été élu le 12 juillet président de l’ODG. Le nouveau président donne le cap pour les prochaines années : « Condrieu se doit d’être à la hauteur de sa réputation. L’un des plus grands vins blancs du vignoble français, reconnu dans le monde entier ». La suite s’annonce bien.

Le meilleur chef de cave et le white winemaker of the year

Lors de la 39e édition de l’« International Wine Challenge » qui s’est déroulée à Londres le 8 juillet, Cyril Brun (photo de gauche), chef de cave de la maison Charles Heidsieck a été élu Meilleur chef de cave 2022 dans la catégorie vins effervescents. Cyril Brun a déjà reçu cette distinction en 2019. Pour couronner ce succès, sur les 28 champagnes qui ont reçu la médaille d’or quatre font partie de la gamme Charles Heidsieck. Ces belles récompenses arrivent au moment où la maison célèbre le bicentenaire de la naissance de son fondateur et le retour de la célèbre cuvée Charlie. Autre talent, autre prix, celui du white winemaker of the year décerné à Vincent Bartement (photo de droite), œnologue de La Chablisienne. Cette belle coopérative place, une nouvelle fois, les vins blancs de chablis sur la première marche d’un podium international.

Le vin de demain

La société Videlot, présidée par Jean Moueix, rentre dans le capital de Winechain, la plateforme de NFTs. Cette dernière connecte les grands domaines aux nouvelles générations de passionnés de vin à travers le monde. Cette participation minoritaire de Videlot dans son capital lui permet de lancer, fin 2022, ce projet dédié au service des vignerons. « Nous sommes intimement convaincus chez Videlot que le monde des grands vins sera durablement et positivement impacté par Winechain. Demain, les wineFT permettront de toucher de nouveaux consommateurs grâce à une technologie totalement sécurisée s’appuyant sur la blockchain, au service des châteaux et des propriétés », affirme Jean Moueix.

Dans le verre


Voyages au rythme des vendanges

Des rives de la Garonne à celles du Missouri, de Bordeaux à Constantine, des grands domaines du médoc aux vignobles d’Afrique du sud, Les Vendanges d’un destin raconte le parcours exceptionnel de May-Éliane de Lencquesaing, ancienne propriétaire du château Picho-Comtesse à Pauillac, issue d’une lignée de viticulteurs et de courtiers en vins et d’une famille anglo-espagnole originaire des Philippines. 384 pages captivantes mettent la lumière sur le quotidien d’une époque désormais révolue et montre la face cachée de certains événements de sa vie. Un long voyage ponctué de surprises et de retournements. « Chacun s’accorde à reconnaître que les plus grands vignerons sont désormais souvent des vigneronnes. May Éliane de Lencquesaing est l’une d’elles depuis plus de quatre décennies » souligne Jean Robert Pitte.
Les vendanges d’un destin, de Bordeaux à l’Afrique du Sud, May Éliane de Lencquesaing, Tallandier, 384 pages, 23,90 euros. En librairie le 25 août.

Un beau rouge de Provence

La Courtade est un des trois domaines de la magnifique île de Porquerolles. Il a été racheté en 2014 par Édouard Carmignac, gérant du fond de gestion éponyme et grand collectionneur d’art. Le vignoble de 33 hectares, conduit en agriculture biologique, bénéficie d’un terroir exceptionnel composé de schistes métamorphiques, rarissimes à cette altitude. Ce rouge est remarquable par sa densité et sa précision, on apprécie son corps et son gras, son élégance naturelle, sa précision et sa tension en fin de bouche.
La Courtade 2020, côtes-de-provence rouge, 30 euros sur lacourtade.com

Le blanc découverte

Ce vignoble de 50 hectares qui fait face à la mer en AOC côtes-de-provence, bénéficie de températures douces et d’un ensoleillement exceptionnel qui favorise la concentration des raisins au moment de la maturation. Ce blanc, assemblage de rolle et d’ugni blanc, exprime son terroir sableux et cette influence maritime avec une salinité gourmande, une longueur et une fraîcheur agréable.
Château de Pampelonne, côtes-de-provence blanc 2021, 15,90 euros sur chateaupampelonne.fr

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.