Dans les jardins de l’Orangerie • L’incroyable histoire de Leclerc-Briant • Climens change de main • Sur les traces du vin à Bordeaux et à vélo • Le cognac de l’été • Le rosé de soif • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Dans les jardins de l’Orangerie

La façade de cette belle bâtisse se reflète dans le bassin bordé de verdure. L’Orangerie, ce lieu magique, situé à Épernay et propriété de Moët & Chandon, propose des expériences culinaires singulières jusqu’au 21 août. Les vendredis soir, les samedis et dimanches midi, Marco Fadiga, chef de la maison Moët & Chandon proposera ses créations culinaires en accord avec la cuvée moët-impérial brut. Sous forme d’un pique-nique en six temps, les mets de saison et cette parenthèse champenoise émerveilleront les palais les plus fins. Le tout dans un cadre idyllique. Un pique-nique végétarien est également proposé.
Inscriptions sur moet.com

L’incroyable histoire de Leclerc-Briant

L’incroyable histoire du vin a trouvé son champagne. Pas n’importe lequel. Depuis 150 ans, Leclerc-Briant produit de bons champagnes. Depuis dix ans et sous l’impulsion des nouveaux propriétaires, Denise Dupré et Mark Nunnelly, une nouvelle marche a été franchie avec l’aide du talentueux Frédéric Zeimett, directeur général et le compétent Hervé Jestin, œnologue de la maison. Pour fêter cet anniversaire, Benoist Simmat avec l’aide de Daniel Casanave a enrichi sa bande dessinée. Le dernier chapitre est désormais dédié à l’histoire et aux secrets de cette maison qu’il a suivie jusqu’au profondeur de l’océan (ou presque). Voici un extrait pour vous mettre l’eau à la bouche : « Je vous rassure, je ne plonge pas à 60 mètres, c’est juste pour la BD. Je suis Breton, mais y a des limites ! » Pédagogies, histoires, anecdotes et humour rythment cette édition. Un régal.
L’Incroyable histoire du vin, Benoist Simmat et Daniel Casanave, Les Arenes Eds

Climens change de main

Le « seigneur de Barsac », ce premier cru classé en 1855 vient de céder une participation majoritaire au sein de son capital. Par l’intermédiaire de la société Patrimonia Développement, Jean-Hubert Moitry et sa famille s’associent ainsi à Bérénice Lurton gérante de la propriété depuis 30 ans. « Je me suis toujours davantage considérée comme la gardienne temporaire de Climens que comme sa propriétaire, un maillon dans l’histoire remarquable du domaine », précise Bérénice Lurton. Elle assurera un rôle de conseil pendant la période de transition. Frédéric Nivelle poursuivra sa mission de directeur technique. « Dans les prochaines années, nous travaillerons en partenariat avec Bérénice Lurton, heureux de pouvoir compter sur son expérience et son savoir-faire exceptionnels, afin de garantir une parfaite transmission des savoirs et des bonnes pratiques, dans le respect de l’excellence portée par Climens », déclare Jean-Hubert Moitry.

Sur les traces du vin à Bordeaux et à vélo

Le vin a façonné Bordeaux, des Chartrons jusqu’à la Cité du vin. La ville a ainsi créé une carte illustrée qui invite à une exploration à la fois historique, ludique et épicurienne des traces du vin à Bordeaux. Suivez le guide ou laisser vous guider par les senteurs de la ville. Pour aller plus loin et en dehors de la ville, trois parcours de découverte à vélo sont proposés. 9, 23 et 29 kilomètres mèneront les cyclistes au Château Dillon, Château de Malleret, Château Paloumey, Château D’Agassac, Château Ségur, Château Saint-Ahon et à la Tonnellerie Nadalié.
Carte disponible sur visiter-bordeaux.com. Tarif : 3 euros
Lien vers les parcours : bordeaux-tourisme.com/itineraires-velo-vignoble

Dans le verre


Le cognac de l’été

Créée en hommage à l’accord royal délivré par Louis XV à Rémy Martin en 1738, cette cuvée dévoile le savoir-faire de la maison et se distingue par un boisé délicat, une onctuosité singulière. Élaboré à partir d’eaux-de-vie distillées sur lies dans de petits alambics en cuivre et vieilli en fûts de chêne toastés de la forêt du Limousin, ce cognac s’apprécie seul ou en Sidecar (30 ml de cognac Rémy Martin 1738 Accord Royal, 20 ml de Cointreau, 10 ml de jus de citron). Mettez le cognac, le cointreau et le jus de citron dans un shaker rempli de glaçons. Mélangez, filtrez et versez dans une coupette de champagne. Ajoutez un zest d’orange.
Rémy Martin 1738 Accord Royal, 57,50 euros, nicolas.com

Le rosé de soif

Pour cette cinquième édition, Minuty a fait appel à deux artistes. Léa Amati, tatoueuse parisienne à l’univers aussi coloré que poétique, pour habiller cette cuvée des couleurs de la Méditerranée. Elsa Leydier, photographe partagée entre le Brésil et La France, pour révéler les différentes facettes de la French Riviera. « Dans cette bouteille, j’ai voulu retranscrire la lumière et les couleurs des plages, la légèreté du rosé Minuty, et la douceur des souvenirs de ce séjour », souligne l’artiste. Le résultat est réussi. La bouteille est aussi fraîche à l’extérieur qu’à l’intérieur. Ce rosé est très agréable, frais et rafraîchissant. Idéal pour l’été.
Minuty M Édition Limitée, 14,50 euros sur minuty.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.