Vendanges 2022, la parole aux vignerons #2 • 35 ans en Oregon • Les nouvelles ambitions de Robert & Marcel • Un trophée, une nouveauté • Blanc comme gigondas • Un nouveau venu sur la place • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Vendanges 2022, la parole aux vignerons

Château Minuty, Provence
« Le millésime 2022 s’annonce prometteur. Malgré un déficit en eau durant ce printemps et une grande partie de l’été, atténué par de très fortes précipitations autour du 15 août, les grappes récoltées présentent des rendements corrects en jus. »

Château de France, Bordeaux
« Nous sommes content de la qualité et la quantité de la récolte des blancs. De très bons équilibres avec une belle acidité. Le début de la fermentation se passe bien en barriques.
Les rouges présentent aussi de belles qualités et toujours la quantité. La fraîcheur bien présente dans les moûts est un signe de belle garde. »

Domaine du Petit Bondieu, vallée de la Loire
« Alors qu’en 2021 le soleil s’est fait discret, cette année annonce une belle concentration. Le réchauffement climatique est visible depuis plusieurs années, mais cette année avec les canicules, nous avons dû adapter les travaux dans la vigne. »

Alain Jaume, vallée du Rhône
« Le volume est honorable, juste un peu décevant sur certaines parcelles qui semblaient prometteuses. Même s’il y a moins de jus et que les baies sont petites, elles sont bien mûres, l’irrigation autorisée dans le sud a limité la baisse de rendement et les dégâts. »

Les vins du Roussillon
« Si le vignoble roussillonnais est habitué aux fortes chaleurs, la vigne a subi cette année un stress hydrique important qui impacte les rendements de façon hétérogène. Les faibles rendements sont constatés principalement sur les vignobles de coteaux alors que les niveaux de récolte sont bons sur les terroirs plus profonds, avec de jolis équilibres et aucun blocage de maturité. »

Château de la Jaubertie, Sud-Ouest
« Pour cette année, le challenge semble réussi, le millésime est prometteur, grâce à la date de récolte bien avancée, la chaleur favorable au mûrissement du raisin et une absence de pluie qui éloigne le risque de maladies sur les grappes au moment des vendanges. La vendange des blancs est belle, même si davantage de pluie l’aurait rendue excellente. La qualité des cépages rouges s’annonce également bien. »

35 ans en Oregon

C’est comme si c’était hier, alors que cette belle aventure a commencé en 1961 avec Robert Drouhin. Les premiers Bourguignons partent alors à la conquête de l’Oregon. 1987, la famille achète une propriété située au sud de Portland et y plante des vignes. DDO, le Domaine Drouhin Oregon, est né et avec lui la devise de la famille Drouhin : « French Soul, Oregon Soil » (esprit français, terroir d’Oregon). Cette nouvelle aventure américaine est une histoire de famille et de fratrie avec Véronique, Philippe et Laurent. « J’ai commencé l’aventure par un stage en Oregon en 1986. Passionnée par le pinot noir, j’ai terminé mes études d’œnologie aux côtés d’amis vignerons de mon père. Nous avons eu l’intime conviction qu’il fallait nous lancer dans l’aventure entamée par notre père », précise Véronique Drouhin. Depuis, c’est la réussite et les vins le démontrent très bien. Le pinot noir et le chardonnay s’expriment parfaitement sur les 100 hectares que possède le domaine. En 2013, la famille acquiert un terroir d’exception, RoseRock, situé à 30 kilomètres. Un grand coteau orienté sud-est.
Plus d’informations sur domainedrouhin.com

Les nouvelles ambitions de Robert & Marcel

L’union fait la force. La cave Robert & Marcel l’a bien compris, mais dormir sur ses lauriers, n’est pas la devise de la cave, au contraire. « Il faut vivre avec son temps et accompagner les progrès qui nous entourent », précise Marc Bonin, président de la cave.

« Les consommateurs souhaitent vivre une expérience personnalisée qui va au-delà de la dégustation de vin : des rencontres, des expériences sensorielles et immersives. Le vin n’est plus uniquement le cœur de notre métier, il fait partie d’un ensemble. À horizon 2030, notre vision nous porte à devenir l’acteur qui fait vivre la richesse sensorielle du Val de Loire. C’est pour ces raisons que nous avons créé notre nouvelle marque institutionnelle et commerciale : Vignobles Edonis. Un nouveau site Internet interactif est en création », ajoute Nicolas Emereau, directeur général de la cave.
Informations sur robertetmarcel.com

Alain Baraton, Jean-Pierre Cointreau et Pierre-Emmanuel Taittinger.

Un trophée, une nouveauté

Chez Gosset, on ne fait pas les choses à moitié. Encore moins pour la 27e édition du Trophée du même nom. « Cette année, la défense du patrimoine matériel et immatériel était au cœur des préoccupations de la première maison de vin de Champagne », annonce Jean-Pierre Cointreau, président de la maison Gosset. Il ajoute que « le choix des lauréats c’est fait en juin, avant l’épisode dramatique d’incendies que la France a subi ». Le jury, présidé par Karine Valentin, a attribué le Prix Gosset à Alain Baraton, jardinier en chef du domaine national de Trianon, du grand parc de Versailles et du domaine de Marly. Il est aussi fervent défenseur du patrimoine naturel.

Le prix spécial a été attribué Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne qui œuvre pour la protection et la valorisation d’un patrimoine mondiale.

Après la remise des trophées, le talentueux chef de caves Odilon de Varine a annoncé la création de la nouvelle cuvée Celebris blanc de blancs 2012 faite avec 100 % de chardonnay. « Le défi était immense et la décision de créer une nouvelle cuvée Celebris à base de chardonnay était un tournant dans le style. 2012 était une évidence, ne grande année en Champagne. » Une merveille de fraîcheur et de rondeur.
Gosset Celebris, blanc de blancs 2012, 250 sur boutique.champagne-gosset.com

Dans le verre


Blanc comme gigondas

Il aura fallu attendre 50 ans après son accession au statut de cru pour que l’appellation gigondas puisse produire du blanc. « À l’occasion de son Comité national du jeudi 8 septembre 2022, l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) a émis un vote favorable à l’unanimité à la demande d’extension de l’AOC Gigondas aux vins blancs : l’aboutissement d’une démarche entamée il y a 11 ans. » L’appellation qui se situe entièrement sur la commune de Gigondas, au nord du Vaucluse, se dégustera alors aussi en blanc uniquement à partir du millésime 2023. Un peu de patiente, un jour ou l’autre, on dégustera du gigondas blanc.
Plus d’informations sur gigondas-vin.com

Un nouveau venu sur la place

Le grand vin australien Wynns Coonawarra Estate est désormais disponible et vendu sur la place de Bordeaux à partir du millésime 2016. Ce domaine pionnier de 300 hectares est installé sur la terra rossa du Coonawarra au climat maritime. Le sol le plus célèbre d’Australie où se trouvent les plus beaux terroirs de cabernet-sauvignon d’Australie. Ce 2019 se caractérise par son élégance, un boisé discret qui laisse place à une très belle expression du fruit et une finale persistante.
Wynns Coonawarra Estate, cabernet-sauvignon 2019

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.