Quelques semaines après la splendide prise de position du groupe EPI, déjà propriétaire des champagnes Charles Heidsieck et Piper-Heidsieck, qui a acquis les grands rouges de la famille Biondi Santi, en brunello-di-montalcino, voilà une autre preuve de l’incroyable santé de la filière vin française.
Le groupe familial, Maisons et Domaines Henriot, dirigé depuis deux ans par Gilles de Larouzière a pris le contrôle d’une winery de tout premier plan en Oregon. Elle porte un drôle de nom, Beaux Frères, qui témoigne de l’actionnariat composé de Michael Etzel, le vinificateur-fondateur et de son beau-frère qui n’est autre que Robert Parker, mari de la sœur aînée de Michael. Oui, lui-même. Il reste actionnaire.

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

LAISSER UN COMMENTAIRE