Fondée à Reims en 1776, familiale, indépendante, la maison de champagne Louis Roederer mène
des actions de mécénat dans le domaine de l’art contemporain depuis 2003. Ses partenariats avec des institutions artistiques de premier plan, sa participation à de nombreux festivals en France
et à l’étranger et ses acquisitions et commandes d’œuvres d’artistes rencontrés à l’occasion d’expositions ou de projets (Jean-Michel Alberola, Raymond Depardon, Stéphane Couturier, Sophie Calle, JR…) lui ont valu de recevoir en 2010 la distinction ministérielle de Grand mécène de la Culture.

Désireuse d’intensifier encore son action, la Maison a récemment créé une fondation d’entreprise
et signé un accord avec le nouveau Palais de Tokyo qui (ré)ouvre officiellement ses portes le 20 avril
(une (entre)ouverture aura lieu les 12 et 13 avril, plus d’infos ici). La première illustration de cette association est le soutien de la Fondation Louis Roederer à l’une des rares oeuvres permanentes de ce lieu dédié aux expositions temporaires : la « Chambre des Instructions » de Jean-Michel Alberola.
Fort de trois millions d’euro pour les cinq années à venir, le programme d’actions de la fondation inclut la possibilité (encore à l’étude) de recevoir des artistes en résidence dans ses châteaux.

La maison Roederer est également propriétaire du champagne Deutz, de la maison Delas dans la vallée du Rhône, du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (Grand cru classé de Pauillac), du Château Bernadotte (Haut-Médoc), des Châteaux Pez et Haut-Beauséjour (Saint-Estèphe) et des domaines Ott* en Provence, Roederer Estate et Scharffenberger en Californie et Ramos Pinto au Portugal.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.