Le sol du célèbre restaurant «Windows on the world», situé au sommet de l’une des tours jumelles du World Trade Center, était recouvert d’un immense tapis représentant la presqu’île de Manhattan, vue de haut et de nuit, qui avait été réalisé en 1996 par la Manufacture de Moroges. A l’automne 2009, Philippe et Catherine Pascal – propriétaires du Domaine du Cellier aux Moines, à Givry – rencontrent Pierre-Louis Juillet, qui dirige cette manufacture bourguignonne réputée pour ses luxueux tapis faits mains.
 A cette occasion, ils découvrent les archives de la maison, l’histoire du tapis et son dessin original. Emus, ils décident de le rééditer pour honorer la mémoire des victimes du 11 septembre.

Il a fallu des mois pour retrouver tous les échantillons de laine nécessaires au tissage de cette oeuvre d’art, de nombreuses heures de dessin et des semaines de travail. En septembre 2011, Philippe et Catherine Pascal ont présenté à Jan Seidler Ramirez, conservatrice en chef du Musée National du Mémorial du 11 Septembre, la maquette et les photos du travail en cours. Aujourd’hui, cette exacte réplique, dans un format réduit à 15 m2 (l’original faisait 200 m2), du tapis «Manhattan» va quitter Givry pour New York, où il rejoindra les collections permanentes du musée. Avant de partir, il a été exposé contre les murs de pierre du Cellier aux Moines (voir ci-dessus, crédit photo J. Piffaut).


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.