Depuis la sucess-story de l’historique «meetic», en France et en Europe, et de son équivalent aux Etats-Unis («match»), les sites de rencontre sur internet font absolument partie du paysage. Loin, très loin du sulfureux minitel rose d’autrefois, ils ont pignon sur rue, vendent de la romance et promettent des rencontres pour la vie sur la base de profils précis. Les n°1 prenant beaucoup de place, comme toujours, les nouveaux venus sur le marché de la rencontre en ligne se voient obligés d’être de plus en plus pointus quant aux affinités électives de leurs célibataires de clients. 
Dernière niche développée aux Etats-Unis : celle du vin. Evidemment. Si on veut bien se réjouir à l’idée que quelque chose de bon se boira sans doute lors du premier date, on est plus inquiet pour la conversation qui se tiendra entre les deux amateurs de vin, cherchant à se prouver l’un à l’autre qu’ils s’y connaissent, ces connoisseurs. Pour d’autres raisons, liées à la conduite, on retrouve «wineloversmatch» dans ce classement (américain) des dix sites de rencontre les plus insensés qui soient.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.