C’est l’espagnole Elena Arzak qui a reçu le prix Veuve Clicquot de la «Meilleure Femme Chef du monde», succédant à la française Anne-Sophie Pic, de la Maison Pic à Valence, qui l’avait reçu l’an dernier. Représentante de la quatrième génération à diriger le restaurant Arzak de Saint-Sébastien – trois étoiles au Michelin, une première pour la cuisine basque – Elena Arzak a fait ses classes dans les plus grandes cuisines d’Europe (Troisgros, Bras, Pierre Gagnaire, Carré des Feuillants et Le Vivarois, en France, Louis XV à Monaco, Antica Ostería del Ponte en Italie, Le Gavroche à Londres et El Bulli en Espagne) avant de revenir à l’affaire familiale, où elle travaille en tandem avec son père. A l’annonce du résultat, issu du vote de 837 critiques, elle a évoqué cette belle histoire de cuisine et de famille qui a débuté en 1897 : « Je me sens très humble, c’est vraiment une surprise. Je suis heureuse pour Arzak, le restaurant, mon père et ma famille… Quatre générations ! Je me souviens quand ma grand-mère cuisinait, elle était une telle inspiration pour moi. Avec ce titre, je pense encore plus à elle». Du côté de chez Veuve Clicquot, on s’est déclaré ravi que le nom de la maison soit associé à cette «magnifique personnalité». Les résultats des «World’s 50 Best Restaurant Awards» seront officiellement annoncés le 30 avril, lors de la cérémonie qui se tiendra à Londres et sera diffusée en direct ici.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.