Et on le comprend. Des journalistes de peu de conscience transformeraient en “rupture” à scandale un fait banal dans le cours d’une collaboration entre un propriétaire et un consultant. Voici ce qu’il nous a adressé avant que le journal ne sorte. C’est avec grand plaisir que nous reproduisons son communiqué et que nous lui apportons notre soutien plein et entier.

« Bien que je ne fasse pas beaucoup de communiqués de presse, mais suis plutôt du genre taiseux, il est des circonstances que je ne peux laisser passer. En effet, vous pourrez lire dans quelques jours dans la rubrique « les brèves » d’une revue spécialisée dans le vin, une note concernant les relations entre Derenoncourt Consultants et les vins Olivier Decelle qui n’est en rien une information, mais une rumeur.
L’information juste est la suivante…Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.