Difficile de faire plus clair, le concours de dégustation de vins et de champagnes organisé par l’association d’œnologie des élèves de Sciences Po Paris, In Vino Veritas, s’appelle SPIT. Pour «cracher» bien sûr,
et aussi pour dire «Sciences Po International Tasting». Lors de sa quatrième édition, qui a eu lieu le
14 avril dernier à Aÿ, chez Bollinger, 36 concurrents représentant douze grandes écoles européennes se sont affrontés sur trois tours de qualifications. Les finalistes, Oxford, Dauphine et St. Andrews ont ensuite commenté, face au jury, deux vins dégustés à l’aveugle, Bollinger La Grande Année 2001 et Château Palmer 1998. Pour la deuxième année consécutive, c’est Oxford qui a brillé par la finesse et la rigueur
de son analyse.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.