«Perpetual Motion», c’est le nom de l’exposition qui sera inaugurée le 16 mai au Château Lynch-Bages. Comme chaque année depuis 1989, Jean-Michel Cazes a invité une figure de l’art contemporain à montrer son travail dans les anciens chais de sa propriété. Après Arnulf Rainer (2006), Günther Förg (2007), Hervé di Rosa (2008), Ryan Mendoza (2009), James Brown (2010) et Antoni Tàpies (2011), c’est Emilio Perez qui expose cette année. Représenté par la galerie Lelong de New York, ce peintre et dessinateur né en 1972 aime à dire que sa peinture est influencée par le rythme de la musique, qu’il écoute en travaillant, et les mouvements de l’océan. Il peint sur panneau de bois (laque, latex, acrylique) avant de retirer de fines épaisseurs de peinture au moyen d’un instrument coupant se présentant sous la forme d’une lame montée sur un crayon en aluminium. Les surfaces ainsi incisées révèlent alors les couches colorées inférieures, d’une autre teinte. Cette œuvre abstraite, intuitive et très graphique sera visible du 17 mai au 31 octobre, sur rendez-vous.

Ci-dessus : Emilio Perez, Keeping Down Confusion, 2011.
Acrylique et latex sur panneau de bois, 152,4 x 137,2 cm, #W13009

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.