Pour accompagner le lancement de sa bouteille individuelle, le cidrier Loïc Raison propose un apéritif breton dans 300 bars de France (les douze ville concernées sont listées ici). Jusqu’au 2 juin, des produits typiques seront donc proposés pour toute commande d’une bouteille de cidre de 33 cl. Dans le même temps, et via les mêmes bars, la marque se fait partenaire et relais de la 3e édition de la Fête de la Bretagne en s’associant à Paris Breton, une association qui réunit bretons et amis de la Bretagne de la région parisienne autour de débats, réflexions, colloques et événements destinés à promouvoir les créateurs et créations de leur région.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

    • Cher festnoz,
      Ne vous inquiétez pas, on ne prévoit pas un grand reportage sur le sujet.
      Dans les actus, oui, il arrive qu’on parle d’autre chose que de vin, par exemple de ce qui se passe dans les villes, dans les régions, dans les bars, et même chez les marques et dans les rayons. Ici, donc, la Fête de la Bretagne, et son partenaire qui semble vous désoler. Vous savez, il arrive que les gens boivent du cidre, de la bière et même de la Suze. Pour le dernier packaging, je n’ai pas eu l’info, sinon vous pensez bien que vous auriez vu passer une brève à ce sujet 😉

  1. Vous n’abordez pas le cote industriel de la chose.
    B&D ont ils vocation a parler des produits de qualité ou bien des produits de grandes conso ?
    Pour la grande conso et l’actu des Grandes surfaces, il y a le magazine LSD qui saura tres bien parler des vins du Baron de Lestac et les cidres Loic Raison.

    • Je n’aborde pas la côté industriel de la chose, parce que ce n’est pas le sujet (sauf de votre point de vue). Vous remarquerez que cette brève n’est pas une note de dégustation.
      Pour ce qui concerne B&D, ils assurent – aussi – la dégustation de vins de grande consommation.
      Quant à ce magazine, il a pour vocation d’informer les gens de façon assez large, pas uniquement l’amateur de bons crus, de ce qui se passe. Que les animations qui ont lieu à l’occasion de la Fête de la Bretagne servent de tremplin à un lancement de produit vous chiffonne, je peux le concevoir, c’est tout à fait votre droit, mais cela ne change rien au fait qu’on peut aller manger des crêpes ou des huîtres ici et là. Que le grand public en soit informé via une “marque” (on ne discutera pas ici d’évidences telles que la puissance de tir dont elle dispose) n’invalide en rien l’intérêt de la manifestation, pour peu qu’on se sente concerné.

  2. C’est vrai que l’illustration choisie valorise parfaitement l’ambiance festive de ce rassemblement.

    Vive le bon cidre et kenavo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.