Bordeaux-Béring-Bordeaux par le cap Horn, c’est une première, un tour du monde par les deux pôles,
et c’est le voyage que va effectuer la cuvée Gonet du Château Haut Bacalan (AOC Pessac Leognan). L’idée, c’est de se confronter à cette légende bordelaise qui dit que les vins qui revenaient de la route des Indes étaient meilleurs. Pour vérifier cette hypothèse d’un meilleur vieillissement en mer, quatre barriques éco-responsables de 56 litres, cachetées à la cire sous contrôle d’huissier, vont être placées à quatre endroits différents : la première embarque demain à bord de la goélette «Coriolis 14», la deuxième sera immergée en mer, dans une huîtrerie du bassin d’Arcachon, la troisième sera conservée dans le pont
de Pierre à Bordeaux et la quatrième aura droit aux conditions habituelles des chais. Au retour de l’expédition scientifique Coriolis, les quatre versions de cette cuvée seront goûtées par un collège d’experts et d’amateurs éclairés et la barrique qui aura fait le tour du monde sera mise aux enchères
(les fonds recueillis iront à un projet de reboisement). Une fois mise en bouteille, cette cuvée fera l’objet d’une commercialisation en édition très limitée à l’hiver 2013, tout le propos étant de suivre pendant 10 ans l’évolution de ces vins élevés différemment.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.