Des pieds de vigne classés Monuments historiques, c’est une première en France et une remarquable reconnaissance de la capacité de la terre, du sol, du vivant, à témoigner de notre «histoire agricole».
Dans le Figaro (lire l’article complet ici), le propriétaire de cette parcelle de 20 ares dans l’appellation Saint-Mont (Gers), âgé de 85 ans, se souvient que la grand-mère de sa grand-mère «disait déjà que c’étaient
des vieilles vignes». Parmi ces souches non greffées et très anciennes, dont certaines datent de 1830,
les chercheurs ont découvert des cépages inconnus, désormais baptisés du nom du propriétaire.

MAJ : Pour en apprendre plus sur le vignoble du piémont pyrénéen et ses cépages, on clique .

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.