Fondée en 1863 par un gentleman londonien du nom d’Anthony Hardy (il décida de s’appeler Antoine,
une fois installé en Charente), la maison de cognac Hardy propose depuis plus de trente ans ses plus rares cognacs dans des flacons en cristal. Si sa collaboration avec la cristallerie fondée par le bijoutier-poète René Lalique s’imposait comme une évidence, il a simplement fallu attendre que vienne le bon moment. C’est aujourd’hui chose faite : la robe ambrée et l’intense richesse aromatique de la cuvée Bénédicte, exceptionnel assemblage de cognacs nés en grande champagne avant 1914 et mis en bouteille par Jacques Hardy en 1983, a désormais pour subtil écrin l’oblongue carafe Caryota dessinée par Marie-Claude Lalique en 1993. Ces deux précieux témoins d’un savoir-faire à la française et d’une idée du luxe qui ne va jamais sans pérennité font l’objet d’un coffret en série limitée à 340 exemplaires, vendu 8 000 euros par la maison Hardy (Tél. : 05 45 82 97 41).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.