On peut s’intéresser beaucoup au vin – bien obligé, quand on possède quarante vignobles dans le monde – et aimer quand même beaucoup la musique ou l’art contemporain. Pour la 8e édition du premier événement œnotouristique français (un demi-million de visiteurs attendus) qui commence ce jeudi, Bernard Magrez donnera un bel aperçu des actions de mécénat qu’il mène, via l’Institut culturel qui porte son nom.
Samedi soir, sur la place des Quinconces, en prélude au concert de Dianne Reeves, le public aura ainsi
le privilège d’entendre le soliste Matthieu Arama jouer du Stradivarius «Château Fombrauge». Par ailleurs, dans le cadre de l’exposition «Les Bordelaises», Bernard Magrez a choisi de produire l’oeuvre Psyché de Laurent Valéra, artiste en résidence à l’Institut Culturel Bernard Magrez depuis juillet 2011.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.