En Chine, où la présence de “vin” (si on peut appeler ainsi cette antique boisson fermentée à base de riz, de fruits et de miel) il y a 9000 ans a déjà été attestée, des fouilles archéologiques ont permis de découvrir, dans le tombeau d’un noble de la dynastie Zhou (1046-771 avant J.C.), six vases en bronze hermétiquement fermés qui “contiendraient” du vin. Ils n’ont pas encore été descellés, faute d’outils appropriés sur le site d’excavation, et c’est simplement en secouant l’un d’eux que l’équipe s’est rendu compte de la présence d’un liquide. Le plus surprenant dans cette découverte, c’est que les vases étaient accompagnés d’une longue plaque de près d’un mètre incitant à la consommation modérée d’alcool !
Au cours de la dynastie précédente (Shang, 1600-1046 av. J.C.), le vin, ou plutôt ses excès, aurait en effet été la cause de la corruption des “officiels”. Les Zhou ont donc mis en place ce genre de dispositifs d’interdiction. Les fouilles sont toujours en cours et les archéologues pensent en découvrir d’autres. Sources (en anglais) : et aussi . 


Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.