Edouard Labruyère cherchait à acheter en Champagne depuis longtemps, mais comme il le dit ici
(en anglais), il a beau avoir visité plus de 35 domaines, rien ne s’était concrétisé jusqu’alors, faute de pouvoir se mesurer aux grandes maisons. Après la Bourgogne (Domaine Jacques Prieur à Meursault), le Beaujolais (Domaine Labruyère, en Moulin-à-Vent) et Pomerol (Château Rouget), le voici donc propriétaire de 6,5 hectares à Verzenay, plantés à 65 % de pinot noir et 35 % de chardonnay. La mission d’améliorer
la qualité des vins produits ici a été confiée à Nadine Gublin, en charge de la vinification en Bourgogne depuis plus de vingt ans. Le nom du domaine – Christian Busin – ne changera pas pour le moment.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.