Vu de loin, c’est le genre d’histoire qui ne m’enthousiasme guère. Sauf que. De quelque chose qui a l’air d’une embrouille à l’américaine en mode do-it-yourself, on passe à quelque chose d’assez génial, à partir du moment où l’on se penche sur l’affaire.

De quoi s’agit-il ?
De la possibilité offerte à l’amateur de réaliser son propre vin. Pas à partir de poudre de perlimpimpin, mais bien à partir de raisins provenant d’une douzaine de parcelles réparties sur quelques appellations bordelaises du Médoc et du Libournais…lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.